GRANDS PRIX D'AUTOMNE

[Sur la route du Goncourt 2021] Tanguy Viel, « La fille qu'on appelle » (Minuit) : récit d'une violence insidieuse

Tanguy Viel - Photo YANN DISSEZ

[Sur la route du Goncourt 2021] Tanguy Viel, « La fille qu'on appelle » (Minuit) : récit d'une violence insidieuse

Dans l'attente de connaître le 3 novembre le nouveau lauréat 2021 du prix Goncourt, Livres Hebdo revient sur les 16 romans de la première sélection.

Par Dahlia Girgis,
Créé le 17.09.2021 à 18h41,
Mis à jour le 17.09.2021 à 19h00

Le prix littéraire le plus attendu de la saison, le Goncourt, annoncera son lauréat 2021, le 3 novembre. Livres Hebdo vous propose de revenir sur chacun des 16 romans en lice, révélé dans une première sélection le 7 septembre.

Paru le 2 septembre aux éditions Minuit, le roman de Tanguy Viel s'ouvre par le dépôt de plainte de Laura. Âgée de 20 ans, la jeune femme est revenue vivre auprès de son père Max Le Corre en Bretagne. À l'âge de 40 ans, cet ancien boxeur travaille comme chauffeur pour le maire de la ville. C'est auprès de lui que l'ex star du ring cherche de l'aide pour loger sa fille. "Cette demande de coup de pouce qui fleure le trafic d'influence n'est pas, on s'en doute, le fin mot de l'histoire, elle constitue les prémices de ce que va raconter la jeune femme à la police", précise dans son avant-critique Sean Rose.

Le maire trouve une chambre à Laura dans l'établissement de son ami Franck Bellec. En échange, Laura travaille au rez-de-chaussée au bar du casino. A l'étage dans sa chambre, elle subit les faveurs du maire. Après une période d'absence, elle apprend aux informations que Le Bars a été nommé ministre des Affaires maritimes. "Tanguy Viel signe une fiction où sexe et pouvoir tissent l'écheveau d'un drame aux allures de polar", décrit Sean Rose.

Déjà en bonne place dans les meilleures ventes

La fille qu'on appelle a séduit les rédactions des Inrockuptibles et de L'Obs qui le classent dans leurs listes de coup de coeur de la rentrée littéraire. Ailleurs dans la presse, le livre divise. L'émission Le Masque et la Plume sur France Inter est à ce titre partagé entre "un livre exceptionnel d'intelligence" ou tout simplement "nulle".

Tiré à 35000 exemplaires, il surgit à la 12e position du Top 50 fiction de GFK/Livres Hebdo, près d'une semaine après sa sortie. Mi-septembre, il grimpe à la 7e place du classement et compte plus de 7000 exemplaires vendus selon GFK. Un livre audio est déjà prévu par Audiolib pour janvier 2022.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités