Un premier roman par jour

Stéphanie Kalfon, "Les parapluies d’Erik Satie" chez Joëlle Losfeld

Photo DR

Stéphanie Kalfon, "Les parapluies d’Erik Satie" chez Joëlle Losfeld

Durant les fêtes, Livres Hebdo présente chaque jour un premier roman de "la rentrée littéraire d’hiver". Pour continuer cette série, Les parapluies d’Erik Satie de Stéphanie Kalfon.

J’achète l’article 1.50 €

Par Amélie Boutet,
Créé le 31.12.2016 à 11h00,
Mis à jour le 31.12.2016 à 11h00

"On n’envie jamais les gens tristes." C'est la première phrase du premier roman de Stéphane Kalfon, Les parapluies d’Erik Satie, à paraître le 2 janvier 2017.

L'intrigue se situe en 1901. Le compositeur et pianiste français Erik Satie a 34 ans. Mélancolique, il délaisse ses amis et Montmartre, s'isole en banlieue et boit de plus en plus. En dépit de sa morosité, de sa solitude et de ses travers, il arrive à composer des oeuvres aussi originales que sensationnelles.

Stéphanie Kalfon est, à 36 ans, réalisatrice et scénariste. Elle est la réalisatrice du film Super Triste ! avec Emma de Caunes, et travaille actuellement sur un long métrage avec Jean-Pierre Darroussin.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités