Somme astronomique pour un recueil des pièces de Shakespeare | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, d'après afp, le 18.07.2006

Somme astronomique pour un recueil des pièces de Shakespeare

Une vente aux enchères fait monter la température chez Sotheby’s : 4 millions d’euros pour un volume rare du grand dramaturge anglais.

L’objet du désir n’est autre qu’une première édition d’un volume rassemblant toutes les pièces de William Shakespeare. La publication post-mortem date de 1623 et l’on y retrouve Macbeth, Songe d’une nuit d’été, Peines d’amours perdues… Il s’agissait avec évidence d’un livre majeur du patrimoine mondial.

Propriété d’une bibliothèque municipale de Bloomsbury depuis 1716, elle sera désormais entre les mains du libraire londonien Simon Finch, spécialiste des livres rares (http://www.simonfinch.com). Pour cela il a déboursé 4 millions d’euros lors de la vente aux enchères de chez Sotheby’s.

La valeur est à la hauteur de la rareté. Il s’agissait de la première édition à regrouper les 36 pièces de Shakespeare, dont, à l’époque, la moitié était inédite (parmi lesquelles La douzième nuit et Jules César). L’importance littéraire et théâtrale de l’ouvrage, malgré ses défauts (mauvaise impression, annotations dans les marges), ne fait aucun doute puisque sans cela certains chefs d’œuvre auraient disparu. Parmi les 750 exemplaires imprimés de ce recueil, à peine un tiers a survécu, dont beaucoup sont incomplets.

Avec la vente Pierre Beres (http://www.livreshebdo.fr/actualites/DetailsActuRub.aspx?id=137) en juin à Paris, notons l’intérêt de plus en plus « inflationniste » pour les livres anciens…

Thématique

close

S’abonner à #La Lettre