Sofia Bengana : « Il faut réinventer la mise en marché. » | Livres Hebdo

Par Claude Combet, le 26.04.2019 (mis à jour le 26.04.2019 à 10h29) Entretien

Sofia Bengana : « Il faut réinventer la mise en marché. »

Sofia Bengana, présidente de Place des éditeurs (Editis). - Photo OLIVIER DION

Venue du Figaro à la demande du directeur général d'Editis, Pierre Conte, Sofia Bengana préside depuis un an Place des éditeurs en se concentrant sur la valorisation de chacune des marques de cette branche littérature et histoire du groupe et sur les enjeux de commercialisation et de promotion du livre.

Livres Hebdo : Le monde de l'édition est-il très différent de celui de la presse, dont vous venez ?

Sofia Bengana :Il y a des affinités électives entre le monde de la presse et celui de l'édition. On m'avait prévenue : « Il faut prêter une attention particulière aux auteurs ». Mais j'ai l'habitude car les journalistes sont des écrivains et des artistes en puissance. La différence porte sur le fai

Lire la suite (8 350 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre