Bibliothèque

Site Richelieu : la grande toilette

Le 58, l'entrée du site Richelieu de la BNF. - Photo OLIVIER DION

Site Richelieu : la grande toilette

Rouverte le 15 décembre, la première partie rénovée du site historique de la Bibliothèque nationale de France, au cœur de Paris, incarne sa nouvelle ambition : s’ouvrir au grand public, affirmer sa dimension muséale et rendre plus visible la richesse de ses collections.

J’achète l’article 1.50 €

Par Véronique Heurtematte,
Créé le 06.01.2017 à 00h00,
Mis à jour le 06.01.2017 à 12h32

Le site Richelieu de la Bibliothèque nationale de France (BNF) a rouvert le 15 décembre la première partie de ses espaces entièrement rénovés. Au-delà de la modernisation du bâtiment du 58, rue de Richelieu, dans le 2e arrondissement de Paris, l’ambitieux chantier entamé en 2007 a donné l’occasion à la BNF de repenser en profondeur le projet et l’offre de services de son pôle historique, qui regroupe toutes ses collections spécialisées : Cartes et plans, Estampes et photographies, Manuscrits, Monnaies, médailles et antiques, Arts du spectacle.

Campus Richelieu

Avec l’installation dans le quadrilatère Richelieu de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et de la bibliothèque de l’Ecole nationale des chartes, dont les locaux se trouvent à quelques mètres, la dimension scientifique et de recherche se trouve confortée. Au point que la présidente de la BNF, Laurence Engel, parle désormais de "campus Richelieu" : "Ce projet est le résultat de la réflexion que nous avons engagée sur le lien entre les collections et les chercheurs, sur les nouvelles manières de travailler sur les sources documentaires, souligne la présidente. Il permet de penser notre établissement comme une entité cohérente. En 2020, à la réouverture complète du quadrilatère Richelieu, toutes les facettes de l’offre de la BNF seront présentes sur les pôles Richelieu et Tolbiac : la recherche scientifique, l’accueil du grand public, l’idée que la Bibliothèque nationale est un lieu qui se visite pour lui-même et qui donne à voir toute la diversité de ses collections. La BNF, ce n’est pas seulement des livres et des manuscrits, mais aussi des objets, des costumes, des photos."

Ouverture et transparence

L’ouverture au grand public et la dimension muséale, deux aspects nouveaux pour ce site, apparaissent déjà dans les espaces récemment rénovés. Depuis la cour d’honneur, le visiteur pénètre dans le vestibule Labrouste qui regroupe l’accueil, le service d’accréditation pour les lecteurs, le service de reproduction de documents, un espace détente, les caisses et un vestiaire. Il donne aussi accès à la célèbre salle Labrouste, magnifiquement restaurée, qui accueille désormais la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA)-Collections Jacques-Doucet. Le grand magasin central, au cœur de la salle, est devenu un espace ouvert aux lecteurs. Il propose en accès libre plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages en histoire de l’art et une soixantaine de places de travail.

La Galerie de verre, conçue par l’architecte chargé de la rénovation du site, Bruno Gaudin, et qui offre une vue plongeante sur la cour, incarne la notion d’ouverture et de transparence que l’architecte a déclinée dans l’ensemble de son programme et symbolise la volonté d’ouvrir plus largement le lieu. A l’issue des travaux, en 2020, elle reliera les deux parties du quadrilatère. Pour l’instant, elle donne accès à la salle de lecture des Manuscrits, elle aussi superbement rénovée, ainsi qu’à la Rotonde des arts du spectacle. Ouvert librement à la visite, ce nouvel espace d’exposition présente au grand public des pièces remarquables choisies parmi les collections du département des Arts du spectacle. La première sélection donne par exemple à voir le manteau brodé et orné de pierreries de Sarah Bernhardt pour Théodora, ou encore une marionnette de style birman de la collection Edward-Gordon-Craig.

Richelieu en chiffres

58 000 m2 pour l’ensemble du site

30 000 m2 rouverts le 15 décembre 2016

20 millions de documents à la BNF

1,7 million de documents à l’INHA

150 000 documents à la bibliothèque de l’Ecole nationale des chartes

Budget du programme : 232 millions d’euros, dont 80 % du ministère de la Culture et de la Communication et 20 % du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

La BNF apporte en plus 20 millions d’euros issus de ses fonds propres et du mécénat.

Grâce à une large porte vitrée, le visiteur peut également, depuis la Rotonde, apercevoir la galerie Auguste-Rondel, un magnifique magasin du XIXe siècle aux proportions impressionnantes, 44 mètres de long, 9,60 mètres de large, restauré, de même que son mobilier. Fermé au public, il conserve l’essentiel de la collection d’Auguste Rondel, mécène à l’origine des fonds du département des Arts du spectacle. Ce département dispose maintenant d’une nouvelle salle de lecture au design moderne. Sur 200 m2, elle offre 28 places de lecture dont 6 adaptées à la consultation de documents de grand format (affiches, maquettes), de deux postes audiovisuels permettant de visionner les captations de spectacles conservées dans les collections, ainsi que 5 000 ouvrages en accès libre. A l’entrée, un coin "salon" équipé de fauteuils confortables permet de feuilleter les nouvelles acquisitions et une sélection de revues.

Deuxième tranche

Le site Richelieu entame maintenant la deuxième tranche de ses travaux. En 2020, le projet sera déployé dans sa totalité, en particulier la dimension grand public. Les visiteurs y trouveront un café, une librairie, des espaces pour les activités pédagogiques, un parcours muséographique permettant de circuler dans l’ensemble du bâtiment, des lieux d’expositions temporaires. La célèbre salle Ovale deviendra un lieu ouvert à tous, proposant des documents en libre accès ainsi qu’un programme de rencontres et de conférences.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités