Disparition

Simone Veil s’est éteinte

Simone Veil - Photo DR

Simone Veil s’est éteinte

L’ancienne ministre française est décédée le 30 juin, à l’âge de 89 ans. Au-delà de son engagement politique et de son combat pour la loi sur l’IVG, elle laisse derrière elle plusieurs titres, dont le célèbre Une vie (Stock, 2007) et a inspiré de nombreux auteurs.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécilia Lacour, Pauline Leduc,
Créé le 30.06.2017 à 11h35,
Mis à jour le 30.06.2017 à 15h43

Icône de la lutte pour les droits des femmes, Simone Veil est morte le 30 juin à l’âge de 89 ans des suites d’une longue maladie.
 
Née le 13 juillet 1927 à Nice sous le nom de Simone Jacob, elle est issue d’une famille juive dont elle est la cadette. Le 30 mars 1944, deux jours après avoir passé son baccalauréat, Simone Veil est arrêtée suite à un contrôle dans la rue et déportée au camp de Drancy puis d’Auschwitz-Birkenau, avant d’être transférée à Brobek avec sa mère et sa sœur.
 
Déportation
 
Elle revient sur cette enfance marquée par l’horreur des camps de concentration dans son autobiographie Une vie (Stock, 2007, réédité en poche au Livre de poche l’année suivante).
 
Après la guerre, Simone Veil choisit la magistrature. Ministre de la Santé de Giscard d’Estaing, elle porte le projet de loi pour la légalisation de l’avortement en 1974. Son discours prononcé devant une Assemblée nationale qui ne compte alors que 9 femmes pour 481 hommes est édité chez Stock en 2004, sous le titre Les hommes aussi s’en souviennent: discours du 26 novembre 1974.
 
Une éternelle rebelle
 
Première présidente du Parlement européen, membre du conseil constitutionnel, élue à l’Académie française en 2008, Simone Veil s’est retirée de la vie politique en 2013 après la mort de sa sœur.
 
Son parcours continue toutefois d’inspirer de nombreux auteurs, notamment Michel Sazarin qui signe, en 1987 chez Robert Laffont, Une Femme Simone Veil, ou Laurent Pfaadt, auteur, en 2011 chez City, de Simone Veil, une passion française. L’année suivante, Jocelyne Sauvard publie, à l’Archipel, la biographie Simone Veil: la force de la conviction. Sarah Briand signe le dernier ouvrage consacré à l’ancienne ministre: Simone, éternelle rebelle (Fayard, 2015).
 
Le dernier ouvrage de Simone Veil, Mes combats, est paru le 12 octobre 2016 chez Bayard, préfacé par Robert Badinter. Il regroupe ses grands discours sur l’Europe, les droits des femmes ou la mémoire de la Shoah.

Une bibliographie des ouvrages de et sur Simone Veil et son action est téléchargeable ici.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités