Proclamation

Sibylle Berg, lauréate du Grand prix suisse de la littérature 2020

Sibylle Berg - Photo L'ARCHE ÉDITEUR

Sibylle Berg, lauréate du Grand prix suisse de la littérature 2020

L’écrivaine germanophone a été récompensée pour l’ensemble de son œuvre. Sept autres prix ont distingué des ouvrages parus en 2019.

Par Isabel Contreras,
Créé le 15.01.2020 à 16h26,
Mis à jour le 15.01.2020 à 17h00

La romancière Sibylle Berg a été désignée, mardi 14 janvier, lauréate du grand prix suisse de Littérature 2019 qui récompense un auteur pour l’ensemble de son œuvre. Le jury de l’Office fédéral de la culture (OFC) qui décerne le sésame a également distingué 7 ouvrages parus en 2019. La remise des prix aura lieu le 13 février à la Bibliothèque nationale à Berne.
 
Née à Weimar, Sibylle Berg part pour l’Allemagne de l’Ouest en 1984. Elle étudie l’océanographie et les sciences politiques à Hambourg et elle commence à écrire. Elle déménage à Zurich en 1996 et publie son premier roman en 1997. Autrice et journaliste, Sibylle Berg a écrit 15 romans ainsi que de nombreuses pièces de théâtre et de théâtre radiophonique. Le jury fédéral de la littérature distingue en elle "une voix à la fois novatrice, engagée et essentielle de la littérature contemporaine germanophone". La lauréate, qui recevra 40000 francs suisses (environ 35000 euros), succède à l’écrivaine Zsuzsanna Gahse.
 
Sept autres auteurs édités en 2019 ont par ailleurs été distingués par l’OFC, dont le franco-suisse Pascal Janovjak, distingué pour Le zoo de Rome, paru chez Actes Sud. A l’instar de ses colauréats, il se verra attribuer la somme de 25000 francs suisses (environ 22000 euros).
 
Le prix spécial de la traduction a été attribué à Marion Graf "pour ses traductions de l’allemand et du russe en français".
 
Le palmarès des prix suisses de littérature 2020 :
 
Grand prix : Sibylle Berg
 
Prix spécial de la traduction : Marion Graf
 
Prix suisses de littérature :
  • Flurina Badel, tinnitus tropic, poesias, editionmevinapuorger (Guarda, GR)
  • François Debluë, La seconde mort de Lazare, Editions l'Age d'Homme (Rivaz, VD)
  • Doris Femminis, Fuori per sempre, Marcos Y Marcos (Le Sentier, VD)
  • Christoph Geiser, Verfehlte Orte. Erzählungen, Secession Verlag für Literatur (Berne)
  • Pascal Janovjak, Le Zoo de Rome, Actes Sud (Rome, Italie)
  • Noëmi Lerch, Willkommen im Tal der Tränen, Verlag die Brotsuppe (Aquila, TI)
  • Demian Lienhard, Ich bin die, vor der mich meine Mutter gewarnt hat, Frankfurter Verlagsanstalt (Baden, AG)

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités