Riad Sattouf, fauve d'Or du festival d'Angoulême | Livres Hebdo

Par Anne-Laure Walter, le 01.02.2015 à 18h21 (mis à jour le 01.02.2015 à 19h00) Bande dessinée

Riad Sattouf, fauve d'Or du festival d'Angoulême

Riad Sattouf. - Photo OLIVIER DION

Le festival d'Angoulême vient de révéler son palmarès 2015. Avec L'Arabe du futur, Riad Sattouf succède à Alfred qui avait reçu l'an passé le prix du meilleur album pour Come Prima.

Le 42e Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, qui s'est tenu du 29 janvier au 1er février, a dévoilé ce dimanche son palmarès officiel, lors d'une émouvante cérémonie placée sous le signe de l’hommage à l’équipe de Charlie Hebdo et ouverte par un discours de la ministre de la Culture Fleur Pellerin.
 
La cérémonie de clôture du 42e festival international de la bande dessinée d'Angoulême.

Un grand prix spécial a été d’ailleurs été créé. C’est Blutch avec Gwen de Bonneval qui a reçu pour l’équipe de Charlie Hebdo ce premier prix Charlie Hebdo de la liberté d’expression  et qui a prononcé un très beau discours s’excusant " de ne pouvoir dire merci ".
 
A côté du Grand Prix remis au mangaka Katsuhiro Otomo l'auteur d’Akira, neuf "Fauves" ont été décernés :
 
- Prix du meilleur album Fauve d’Or à L’Arabe du futur, tome 1 de Riad Sattouf (Allary éditions). L'auteur qui succède à Alfred pour Coma prima (Delcourt) a déjà reçu fin novembre Le Grand Prix RTL de la BD.
- Prix spécial du jury : Building Stories de Chris Ware (Delcourt).
- Prix de la série : Lastman, tome VI de Balak, Mickaël Sanlaville et Bastien Vivès (Casterman)
- Prix Révélation : Yekini, le roi des arènes (Lisa Lugrin et Clément Xavier (Éditions Flblb)
- Prix du patrimoine : San Mao, le petit vagabond de Zhang Leping (Fei)
- Prix du public Cultura : Les Vieux fourneaux, tome I - Ceux qui restent de Wilfrid Lupano et Paul Cauuet (Dargaud)
- Fauve polar SNCF : Petites coupures à Shioguni de Florent Chavouet (Philippe Picquier)
- Prix jeunesse : Les Royaumes du Nord, tome I (Clément Oubrerie et Stéphane Melchior/Gallimard)
- Prix de la bande dessinée alternative : Dérive urbaine édité par l’association Une autre image (France)
close

S’abonner à #La Lettre