Magazine

La revue Ravages, dont 10 titres sont parus entre 2008 et 2013, sort d’un sommeil de sept ans et fait peau neuve. Cette nouvelle formule, toujours dirigée par un de ses cofondateurs, le journaliste du Monde Frédéric Joignot, sera disponible en maisons de la presse et librairies le 18 juin.

Tiré à 5000 exemplaires, le premier numéro intitulé Après la fièvre, la canicule, accueille de prestigieux contributeurs, tels Jean-Marie Durand, Margaret Atwood, Naomi Klein, Isabelle Sorente ou George Marbeck, et donne le "la" de la ligne éditoriale de la revue.

« Nous allons nous concentrer sur les ravages dans la nature et ce que cela signifie pour les humains et les non humains  mais aussi nous consacrer au ravages du déni, du business as usual, des politiques populistes climatosceptique et encore à tout ce qui touche notre relation au vivant », détaille Frédéric Joignot. 

L’ancienne version de Ravages, décrite par son cofondateur comme une « revue critique, féroce et littéraire », était axée sur les mœurs, la politique et la société. Autrefois publié dans le giron d’Hugo&Compagnie, le magazine sera désormais coédité avec Massot éditions tandis que la diffusion-distribution sera assurée par Interforum. Quatre numéros sont attendus chaque année. Le suivant, programmé à la mi-octobre, sera consacré à l’eau.
 





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités