Principales réactions au décès de Max Gallo | Livres Hebdo

Par Léopoldine Leblanc, le 20.07.2017 à 15h54 (mis à jour le 20.07.2017 à 16h40) Disparition

Principales réactions au décès de Max Gallo

Max Gallo sur le plateau de "Vivement Dimanche" en 2015

Auteur d’une centaine d’ouvrages, l’historien et académicien est décédé le 19 juillet à 85 ans. Les hommages son nombreux, avant ses obsèques ce vendredi à Paris.

Historien, biographe et romancier, Max Gallo était un auteur aux publications effrénées. A 85 ans, son œuvre compte une centaine d’ouvrages, publiés entre autres par XO, Fayard et Robert Laffont. Nombreux sont ceux à lui rendre hommage sur la toile au lendemain de son décès le 19 juillet.

Quelques semaines après le décès de Simone Veil, l’Académie française annonce ainsi "sa tristesse" quant à la nouvelle perte d'un de ses membres. Max Gallo occupait le fauteuil 24. Ses obsèques auront lieu vendredi 21 juillet à 10 h 30, à l’église Saint-Étienne-du-Mont à Paris.
 
Dans une lettre mise en ligne sur le site de la maison d’édition XO, l’éditeur Bernard Fixot salue la mémoire de son auteur et ami: "Max restera le grand écrivain de l’Histoire de France", écrit-il, avant d’ajouter: "Je n’ai qu’une vision de cet homme: un colosse. Un colosse comme Balzac, Zola, Dumas. Un écrivain qui continuera de vivre pour chacun de nous." Max Gallo est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages publié chez cet éditeur.

Robert Laffont fait part de ses condoléances pour celui qui était l’"auteur historique de la maison".


De son côté, Fayard revient sur la disparition de l’auteur en citant Le Pacte des assassins: "J'écris pour qu’on ne puisse pas ensevelir les morts sous le silence et les assassiner ainsi une nouvelle fois. J’écris pour qu'ils revivent un jour." L’écrivain était l’un des plus prolifiques de la maison avec près de 40 romans, essais et récits historiques publiés.

Au sein de la sphère politique, le maire de Nice Christian Estrosi a annoncé la mise en berne des drapeaux de la ville le 20 juillet, ainsi que la création d’une avenue au nom de l’historien.
La ministre de la culture Françoise Nyssen a également rendu hommage à l’académicien dans un communiqué : "Personnalité riche, attachante, aux dons multiples, écrivain à succès, il aimait passionnément l’histoire et savait en transmettre le goût au plus grand nombre." Et de continuer : "Son œuvre rejoint le grand récit qui donne corps à notre République. Sa voix va nous manquer." 

A son tour, Emmanuel Macron salue "l’homme d’engagement".
  Autre réaction, celle de l'auteur et animateur, spécialiste en émissions historiques, Stéphane Bern.
  Philippe Meyer, présentateur de l'émission "L'esprit public" sur France Culture à laquelle a longtemps collaboré Max Gallo, a tenu a lui rendre hommage également.
 

Avec un peu d'humour, même le grand Victor Hugo a salué l'auteur de sa biographie en deux volumes Victor Hugo que XO rééditera en septembre en un seul tome.
 
close

S’abonner à #La Lettre