Pierre Haski remplace Bernard Guetta dans la matinale de France Inter | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, le 20.08.2018 à 16h18 (mis à jour le 27.08.2018 à 09h07) Radio

Pierre Haski remplace Bernard Guetta dans la matinale de France Inter

Pierre Haski

Le journaliste, spécialiste notamment de la Chine et actuel président de Reporters sans frontières, débutera ses chroniques de géopolitique le 27 août.

C'est par un tweet que Laurence Bloch, directrice des programmes de France Inter, a annoncé que Pierre Haski remplacerait Bernard Guetta en tant que chroniqueur géopolitique de la matinale de la station, en lui souhaitant la "bienvenue". A partir du lundi 27 août, "[t]ous les jours, c’est à lui que reviendra désormais la mission d’analyser la marche du monde et de nous faire comprendre que nous en sommes les gardiens, ce que B. Guetta nous a inlassablement transmis", a-t-elle tweeté.

Pierre Haski, 65 ans, a commencé sa carrière à l'AFP, où il a officié comme correspondant en Afrique du Sud, avant de rejoindre Libération en 1981, où il a été successivement correspondant à Jérusalem et à Pékin. Il créé en 2007 le site Rue89, qu'il quitte en 2011. Depuis un an, il est président de l'association Reporters sans frontières.

Spécialiste de la Chine

Il a aussi écrit de nombreux livres, dont celui à paraître le 20 septembre chez Eyrolles, Géopolitique de la Chine: 40 fiches illustrées pour comprendre le monde. Ces dernières années, il a été l'auteur d'essais comme Le droit au bonheur: la France à l'épreuve du monde (Stock, 2017), Internet et la Chine (Seuil, 2008) ou Le sang de la Chine: quand le silence tue (Grasset, 2005). Il a coécrit Les années 50: et si la guerre froide recommençait? avec Pascal Blanchard et Farid Abdelouahab, paru en avril chez La Martinière, et a préfacé Tchad: 1980-1997, beau livre de photos de José Nicolas (Imogene), qui sort cette semaine.

Bernard Guetta avait assuré cette chronique stratégique de la tranche horaire de la radio depuis 1991. Il a quitté l'antenne de France Inter le 29 juin dernier. Anthony Bellanger avait alors fait l'intérim.
close

S’abonner à #La Lettre