NUMÉRIQUE

Partenariat exclusif entre la BnF et Apple pour la diffusion de classiques

Photo OLIVIER DION

Partenariat exclusif entre la BnF et Apple pour la diffusion de classiques

Apple finance l'adaptation en epub de livres du XIXe siècle du fonds de la Bibliothèque nationale de France, et obtient en échange une année d'exclusivité de diffusion.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
Créé le 16.12.2015 à 18h20,
Mis à jour le 17.12.2015 à 12h00

"Dans le cadre de sa politique de diffusion de la culture française sur le web, la Bibliothèque nationale de France (BNF), par l’intermédiaire de sa filiale BNF-Partenariats, va rendre 10000 livres de ses collections du XIXe siècle disponibles au format epub en exclusivité sur l’iBooks Store sous le nom de Collection XIX" annonce l'institution dans un communiqué publié le 15 décembre.
 
L'iBooks Store est la libraire numérique d'Apple, accessible uniquement sur les terminaux de la marque. Une centaine de titres sont déjà disponibles, en accès gratuit pour certains d'entre eux, ou payant au prix maximum de 1,49 euro indique la BNF. "Apple finance la conversion au format epub des fichiers de Gallica et en assure la promotion sur l'iBooks Store. L'exclusivité consentie à Apple en contrepartie de son investissement est d'un an" indique le service de presse de la BNF Gallica propose les contenus numérisés des fonds de la Bibliothèque, parfois en epub mais encore en mode image ou en PDF, peu adaptables aux multiples terminaux numériques aujourd'hui en circulation.

A l'issue de cette période d'un an, toutes les autres libraires numériques pourront à leur tour diffuser ce fonds pendant six ans. Il sera ensuite en accès libre sur Gallica. "BnF-Partenariats est une filiale de droit privé qui n'est pas soumise au code des marchés publics. Elle contracte avec des partenaires commerciaux des objectifs de diffusion et de valorisation des collections" indique le service de communication de la BNF, qui ajoute: "Nous ne connaissons pas le coût pour Apple ni ne savons s'il y a d'autres bénéficiaires de ce programme en France".
 
"La collection permettra par exemple de découvrir de grands romans populaires oubliés, comme La dent du rat d’Auguste Poitevin ou Escal-Vigor de Georges Ekhoud, et pourquoi pas également les Mémoires du préfet de police de Napoléon ou les Recherches sur les substances radioactives de Marie Curie" mentionne le communiqué. La distribution numérique est assurée par Immatériel.
 
BNF-Partenariats a déjà conclu un accord similaire avec la société américaine ProQuest pour la numérisation de son fonds très ancien, antérieur au XVIIIe siècle, en échange d'une exclusivité partielle de diffusion. Ces accords permettent la diffusion de ces fonds en évitant de mobiliser des crédits publics fait valoir la BNF face à ceux qui dénoncent privatisation du domaine public via sa numérisation. En 2009, un projet d'accord global avec Google pour la numérisation du domaine public avait soulevé une tempête de protestations et avait finalement été abandonné.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités