Notre-Dame de Paris: forte hausse des ventes de livres | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 16.04.2019 à 18h27 (mis à jour le 16.04.2019 à 19h00) Phénomène

Notre-Dame de Paris: forte hausse des ventes de livres

"Notre-Dame de Paris" de Victor Hugo est de loin l'ouvrage le plus plebiscité - Photo MUSÉE DE LA VILLE DE PARIS

Au lendemain de l’incendie qui a ravagé le toit du bâtiment historique, les lecteurs plébiscitent les ouvrages qui lui sont consacrés, principalement en littérature générale et en beaux livres.

L’émotion suscitée par l’incendie qui a ravagé, lundi 15 avril, le toit et une partie de la charpente de Notre-Dame de Paris se répercute sur les ventes de livres. Moins de 24 heures après l’événement, les dix-huit premières places du baromètre d’Amazon, qui recense les tendances à la hausse des ventes, sont occupées par des ouvrages en lien avec le monument.
 
Tout en haut de la liste figure la version poche revue et augmentée du classique de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris (Pocket, 2013), également en tête du classement des meilleures ventes du site. Le beau livre Notre-Dame de Paris – la grâce d’une cathédrale (Place des victoires/NuéeBleue, 2012), figure en 5e position, deux places devant le guide Paris Notre-Dame (Editions du patrimoine, 2014) rédigé par le conservateur général du patrimoine Thierry Crépin.

Si bien qu'en fin d'après midi, le roman de Victor Hugo, au Livre de poche et chez Pocket, était aux deux premières places du Top 50 des meilleures ventes du site marchand, tous genres et formats confondus. Six des dix livres les plus vendus étaient soit le roman classique soit un livre sur l'édifice.

Les librairies également concernés
 
Sans surprise la tendance se vérifie en librairie où ces titres sont particulièrement demandés. Kléber à Strasbourg, Mollat à Bordeaux et le Furet du Nord à Lille annoncent tous les trois avoir vendu l’intégralité de leurs exemplaires de Notre-Dame de Paris, toutes collections confondues.

La mise en place initiale, de l’ordre de plusieurs dizaines d’exemplaires, n’a pas suffi à absorber la demande. Des réassorts sont prévus, "même s’il n’est pas évident de correctement jauger la demande dans ces cas d’émulation collective" indique-t-on au Furet du Nord.
 
Mollat et Kléber ont passé commande de plusieurs exemplaires du beau livre édité par Place des victoires, qui détaille les étapes de construction du bâtiment, tandis que le Furet du Nord a misé sur le petit livre Paris Notre-Dame. Surtout, les libraires font part de l’émotion des clients.  "Beaucoup de ceux qui achètent Victor Hugo veulent réactiver un souvenir de jeunesse en se replongeant dans ce magnifique roman, indique-t-on chez Kléber. C’est une manière de montrer que ce qui s’est passé ne nous laisse pas indifférent."

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre