Edition

L’édition commentée de Mein Kampf d’Adolf Hitler publiée en Allemagne en janvier 2016 pour la première fois depuis 1945, alors que le titre tombait dans le domaine public, s’est imposée comme un succès en librairie avec 85000 exemplaires écoulés, selon son éditeur allemand.
 
L’Institut d’histoire contemporaine (IfZ) de Munich, qui avait initialement tiré 4000 exemplaires du manifeste du leader nazi, en est à sa sixième réimpression en un an.
 
Le texte original d’Hitler a été assorti de 3500 notes historiques explicatives afin d’éviter son utilisation à des fins de propagande nazie. Mais des critiques s’inquiétaient néanmoins de la sortie de ce livre en deux tomes. "Il s’avère que la peur que cette publication permette la promotion de l’idéologie d’Hitler s’est avérée infondée", s’est félicité dans un communiqué le directeur de l’IfZ, Andreas Wirsching.
 
Selon les données collectées par l'Institut, les acheteurs de cette réédition sont principalement des lecteurs "intéressés par l'Histoire et la politique ainsi que des professionnels de l'enseignement".
 
Les droits du seul livre jamais écrit par le dictateur nazi, en 1924 et 1925 alors qu'il croupissait en prison après un putsch manqué, sont tombés le 1er janvier 2016 dans le domaine public après avoir été détenus depuis 1945 par l'Etat régional de Bavière. C'est en prévision de cette expiration que l'édition commentée a été lancée.
 
En France, Fayard publiera une édition critique "au plus tôt en 2018!", a confirmé Sophie Hogg-Grandjean, directrice littéraire chez Fayard dans Livres Hebdo n°1067 en janvier 2016.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités