Manuel Valls promet de "garantir le budget de la culture pour les trois années à venir" | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 07.07.2014 à 17h08 (mis à jour le 07.07.2014 à 18h00) Finances publiques

Manuel Valls promet de "garantir le budget de la culture pour les trois années à venir"

Manuel Valls à Vauvert le 6 juillet 2014 - Photo DR

Le Premier ministre garantit que le budget culture (hors audiovisuel) sera "intégralement" préservé par rapport à son niveau du budget 2014, et pourrait même connaître une légère hausse.

Manuel Valls a promis dimanche de "garantir le budget de la culture pour les trois années à venir", voulant être "le Premier ministre qui remet la culture au rang des priorités", alors que les festivals d'été sont menacés par des grèves d'intermittents du spectacle.

Dans un discours prononcé à Vauvert, dans le Gard, le chef du gouvernement a dit vouloir mettre "l'artiste au coeur de la société". Il a laissé entendre que le budget tout entier de la culture serait protégé, et pas seulement celui de la création comme déjà annoncé : "C'est pourquoi nous nous engageons à garantir les budgets de la création, mais tout simplement (et plus généralement) le budget de la culture pour les trois années à venir", et ce, malgré le vaste plan d'économies du gouvernement dont le budget 2015 sera le plus affecté.

"Moi, je veux être le Premier ministre qui remet la culture comme la grande priorité du quinquennat de François Hollande parce que la culture c'est la vie", a expliqué M.Valls, qui a rappelé que son père était artiste-peintre. "La culture c'est la France, la culture c'est notre âme", a également lancé le chef du gouvernement.

L'entourage du Premier ministre a ensuite précisé que le budget culture (mais hors audiovisuel) serait "intégralement" préservé par rapport à son niveau du budget 2014. 

Le budget 2014 du ministère de la Culture et de la Communication s’élève à 7,26 milliards d’euros soit 2,69 milliards pour la culture et la recherche culturelle (-2%) et 4,56 milliards pour les médias, la lecture et les industries culturelles (-2,1%). 

Une légère hausse est même à l'étude, a-t-on indiqué de même source, alors que Matignon doit envoyer cette semaine des lettres de plafond budgétaires qui s'annoncent douloureuses pour les ministères (8 milliards d'euros d'économies pour l'Etat prévus en 2015).

Après l'annonce de Manuel Valls, la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti s'est félicitée que le budget de la culture soit "sanctuarisé pendant trois ans". "Le budget de la culture sera préservé de l'effort triennal d'économies du budget de l'Etat, qui est de 18 milliards d'euros", a-t-elle déclaré à l'AFP. "De plus, nous aurons une montée en puissance de la filière de l'éducation artistique et de son budget. Depuis deux ans, je plaide pour que cette filière soit une priorité", a-t-elle ajouté.
close

S’abonner à #La Lettre