Europe

Lyon BD dessine les contours d’une communauté de la bande dessinée européenne

Mathieu Diez - Photo PAPLUQUET

Lyon BD dessine les contours d’une communauté de la bande dessinée européenne

Leader du projet Comic Art Europe, financé par la Commission européenne et porté avec trois autres partenaires, le festival Lyon BD accélère son développement, local et international.

J’achète l’article 1.50 €

Par Benjamin Roure,
Créé le 17.12.2020 à 18h10,
Mis à jour le 17.12.2020 à 19h00

Et si la bande dessinée était la meilleure façon de se parler par-delà les frontières ? Le festival Lyon BD en est convaincu depuis longtemps, lui qui a noué de liens forts avec le Québec, l’Argentine ou la Catalogne. Il passe la vitesse supérieure en 2021, avec le projet Comic Art Europe, porté avec le Centre belge de la bande dessinée à Bruxelles, le Lakes International Comics Art Festival, à Kendal en Angleterre, et l’école Joso à Barcelone, établissement d’enseignement supérieur spécialisé en BD.
Un projet soutenu financièrement par le programme « Europe créative » de la Commission européenne. « C’est la première fois qu’un festival de BD décroche ces fonds européens en tant que leader de projet, se réjouit Lisa Weill, qui coordonne Comic Art Europe au sein de Lyon BD. Cela tombait bien pour la Commission, car peu de dossiers concernant le livre candidatent à ces aides et elle souhaite juste mettre le focus sur ce secteur sur la période 2021-2027. »

Signé pour trois ans et budgété à hauteur de 500000 €, Comic Art Europe compte différents volets dont le premier est un appel à projets sur tout le territoire européen : sur le thème « Imaginer l’après », cinq auteurs, choisis par un jury européen (dont Marion Glénat pour la France), seront accompagnés pour développer leur concept utilisant le medium BD (album, scénographie, spectacle…), recevront une bourse de 5000 € et seront accueillis en résidence durant deux semaines par un des partenaires. Autre volet ambitieux : un « summer camp » à l’école Joso pour une vingtaine d’aspirants auteurs de BD, durant l’été.

Pour Lyon BD, il s’agit là d’un cap important dans son développement. « Ce projet apporte des financements mais surtout de la visibilité, et structure ainsi nos actions à l’international, résume le directeur Mathieu Diez. Avec notre future installation en 2022 dans nos nouveaux locaux, cela fixe un cap et pourra nous permettre de nous développer, notamment dans les interventions en milieu scolaire, et donc d’embaucher. » Mais au-delà de cette expansion locale, l’ambition est bien d’hisser haut les couleurs la bande dessinée en Europe. « En face du Japon et des Etats-Unis, nous sommes persuadés qu’on peut défendre l’idée d’une BD européenne qui ne serait pas seulement franco-belge. Et pour ce faire, il s’agit de créer un embryon de communauté de la BD en Europe. » Comic Art Europe en serait la première pierre, avant d’autres projets qui pourraient être de plus grande envergure.
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités