Justice

Livre numérique : Apple commence à rembourser les clients

Photo OLIVIER DION

Livre numérique : Apple commence à rembourser les clients

Condamnée par la Cour Suprême des Etats-Unis à propos du prix des livres numériques, la firme californienne va devoir régler, à partir de ce mardi 21 juin, 353 millions d'euros aux clients lésés. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 21.06.2016 à 16h24,
Mis à jour le 21.06.2016 à 17h00

A partir de ce mardi 21 juin, Apple a l'obligation de régler un total de 400 millions de dollars américains (353 millions d'euros) à quelques millions d'acheteurs de livres numériques, après avoir été condamné par la Cour suprême des Etats-Unis. Les clients concernés recevront leur crédit d'après le barème suivant: 6,93$ pour chaque ebooks achetés qui se trouvaient dans les meilleures ventes du New York Times, et 1,57$ pour les autres. 

Le ministère américain de la justice avait accusé la firme californienne d'avoir conclu une entente sur le prix des livres numériques aux Etats-Unis, lors du lancement de l'iPad en 2010. 

D'après le communiqué de presse d'Hagens Berman, cabinet d'avocat qui avait lancé la plainte collective contre Apple, le processus de remboursement sera simple: "l'argent sera automatiquement crédité sur les comptes des clients chez les principaux revendeurs de livres électroniques, dont Amazon, Barnes & Noble, Kobo ou Apple. Les détaillants préviendront leurs clients par mail". 

Les acheteurs d'ebook peuvent également demander un remboursement par chèque, en lieu et place d'un crédit d'achat. 

Apple devra également ajouter à l'addition un total de 50 millions de dollars de frais d'avocats. Egalement mis en cause dans cette entente commune sur le prix des livres numériques, cinq des six premiers groupes d'éditions américains, dont Hachette Book Group, avaient préféré s'acquitter d'un dédommagement de 166 millions de dollars, pour mettre fin à la procédure. 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités