Lire en short, c'est parti ! | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, à Cergy-Pontoise, le 17.07.2015 à 15h41 (mis à jour le 17.07.2015 à 16h42) Evenement

Lire en short, c'est parti !

Du 17 au 31 juillet, toute la France va célébrer le livre pour la jeunesse à travers Lire en Short. Pour cette première édition, Fleur Pellerin était ce matin au milieu des enfants à Cergy-Pontoise, l'une des quatre scènes nationales de la manifestation, afin de lancer officiellement le début de la fête.

Vendredi 17 juillet, coup d'envoi de la fête nationale du livre pour la jeunesse, Lire en short. Souhaitée par Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, et mise en oeuvre par le Centre national du livre, cette grande manifestation littéraire pour les plus jeunes va exister à travers 1200 initiatives de bibliothécaires, libraires et éditeurs, partout en France et jusqu'au 31 juillet.

Axée autour de 4 grandes scènes nationales (Bordeaux, Marseille, Fécamp, et Cergy) Fleur Pellerin était présente ce matin sur l'île de Loisirs de Cergy-Pontoise, accompagnée de Vincent Monadé, president du CNL, et en présence de Vincent Montagne, président du Syndicat national de l'édition, pour adresser son bref discours d'inauguration.

"Le livre, c'est la joie et le plaisir. La culture ne doit jamais être une contrainte. Alors amusez-vous !", a dit la Ministre aux enfants, sous un chapiteau de la base de loisirs. "Quand j'étais enfant il n'y avait pas internet, on ne pouvait pas regarder Cyprien sur YouTube. La lecture était source de distraction et d'évasion. C'est encore mieux qu'un film ou un dessin animé, car à travers l'histoire racontée dans le livre, c'est vous qui imaginez et créez ce que vous voulez, en toute liberté", a ajouté Fleur Pellerin. L'objectif de Lire en short est d'amener le livre aux plus jeunes, et transmettre le plaisir de la lecture.

Une fois, le discours de la ministre achevé, l'écrivain Timothée de Fombelle a pris le micro pour lire, en musique, des extraits de Je sauve le monde dès que je m'ennuie (Rouergue), roman de Guillaume Guéraud. Alors que l'auteur narrait les pérégrinations imaginaires du jeune Eugène, qui a le pouvoir de se projeter mentalement hors de la réalité dans différents univers pour vivre d'incroyables aventures dont il est le héros, le pianiste Gilles Besset faisait retentir les mélodies de Pirates des Caraïbes, Star Wars, Harry Potter ou encore Titanic.

Fleur Pellerin a ensuite fait le tour des lieux, envahis de littérature jeunesse pour l'occasion. Les enfants en atelier dessin sous l'un des chapiteaux, ont dessiné des coeurs sur une carte postale Lire en short pour la ministre, souriante. Ambiance légère et détendue.

Sur l'île de Loisirs également, pour le lancement de la fête : des affiches d'illustrations jeunesse sur les chemins, l'annonce des dix finalistes du défi d'ecriture "Rédac'Short" lancé par le site lecteurs.com et Timothée de Fombelle, une yourte de repos pour des siestes bien méritées, un arbre à phrases où les enfants accrochent à la pince à linge des petits billets où l'on peut lire des extraits cultes d'album jeunesse, et surtout, beaucoup d'enfants. En short pour la plupart.
close

S’abonner à #La Lettre