Rentrée d'hiver 2021

Les trois titres de la première rentrée de Mialet-Barrault Editeurs

Lionel Duroy - Photo HANNAH ASSOULINE/LEEMAGE/ROBERT LAFFONT

Les trois titres de la première rentrée de Mialet-Barrault Editeurs

Deux stars de Julliard et un premier roman composeront les premiers titres de la nouvelle maison créée chez Flammarion.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 06.11.2020 à 16h48,
Mis à jour le 06.11.2020 à 17h00

Après Jean Teulé et son Crénom, Baudelaire!, déjà vendu à 40000 exemplaires, la nouvelle maison Mialet-Barrault Editeurs s'apprête à publier les trois prochains romans de son catalogue. Lancée en juin, la maison des anciens patrons de Julliard annonce pour janvier les nouveaux romans de Lionel Duroy et de Mazarine Pingeot, ainsi que le premier roman de Frédéric Perrot. Duroy et Pingeot étaient tous deux publiés chez Julliard auparavant.

Lionel Duroy reviendra en librairie le 6 janvier avec L'homme qui tremble, autoportrait où l'écrivain s'interroge sur son propre rôle dans le destin singulier qui l'a vu consacrer l'essentiel de sa vie à l'écriture.

Avec Et la peur continue, Mazarine Pingeot raconte l'histoire de Lucie, 40 ans, qui a tout pour être heureuse bien qu'elle éprouve une peur constante, quasi irrationnelle. celle-ci remonte de son enfance lorsqu'en 1984, elle jouait avec sa cousine Héloïse et Louis, un ami. Persuadée qu'il s'est passé quelque chose ce jour-là, alors qu'elle était enfermée dans une cabane, elle se confronte seule à la mémoire de cet événement. Ce roman "grave et douloureux" est aussi programmé pour le 6 janvier.

Enfin, le réalisateur et scénariste Frédéric Perrot (connu notamment sur Youtube pour son duo Najar et Perrot) s'invite dans cette rentrée d'hiver à la même date avec un récit romanesque, Pour une heure oubliée. Le narrateur se retrouve accusé du meurtre d'une femme, retrouvée morte à ses pieds, pour une heure dont il a tout oublié. La justice le condamne alors qu'il ne peut fournir aucune explication. A sa sortie de prison, il reprend une vie ordinaire en tentant d'effacer toute trace de ces années douloureuses et en ne révélant rien à la femme dont il est amoureux.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités