Les livres sélectionnés aux Man Booker Prize sont-ils sexistes ? | Livres Hebdo

Par Cécilia Lacour, avec Quartz, le 25.07.2018 à 13h54 (mis à jour le 25.07.2018 à 14h00) Etude

Les livres sélectionnés aux Man Booker Prize sont-ils sexistes ?

Photo MAN BOOKER PRIZE

Une étude souligne l’omniprésence de stéréotypes sexistes dans les 275 livres sélectionnés dans les "shortlists" du Man Booker Prize depuis 50 ans. 

Les ouvrages finalistes du Man Booker Prize depuis 50 ans seraient empreints de sexisme et de stéréotypes de genre, selon une étude du Laboratoire de recherche d’IBM en Inde relayée par le site d’information Quartz. Les chercheurs ont étudié, avec l’aide d’une intelligence artificielle, les résumés des œuvres publiés sur le site Goodreads. Au total, 275 œuvres sélectionnés par le prestigieux prix britannique entre 1969 et 2017 ont été passés au crible. 

L’analyse "révèle l’omniprésence de préjugés et stéréotypes sexistes dans les livres, notamment sur les métiers exercés par les personnages, la manière dont ils sont définis et leurs actions dans l’histoire", commentent les chercheurs.

Des hommes forts, des femmes belles

Dans le détail, les personnages masculins sont deux fois plus représentés dans les résumés et sont décrits comme étant puissants, riches et forts. A l’inverse, les personnages de sexe féminin sont davantage "belles", "charmantes" ou "romantiques". De ce fait, les hommes se retrouvent plus souvent dans une position de pouvoir tandis que les femmes sont soumises et en quête d’aide. 

Le sexisme s’observe aussi dans les carrières des personnages. Alors que les personnages masculins occupent les postes de docteurs, professeurs ou encore hommes d'affaires, les femmes sont professeures, infirmière ou prostituées. 
 

Situations des personnages masculins

Situations des personnages féminins

Docteur / Physicien / Chirurgien / Psychologue

Professeure 
Professeur / Scientifique Infirmière
Homme d’affaires / Directeur Prostituée
Prêtre / Membre du clergé Femme-enfant / Enfant mariée
Poète Serveuse
Voleur Secrétaire

L’étude observe cependant une légère prise de conscience ces dernières années. Le nombre d’auteures présentes dans les deuxièmes sélections du Man Booker Prize a augmenté et, avec elle, celui de personnages féminins plus forts. 

Au total, le Man Booker Prize a récompensé 31 hommes et 16 femmes entre 1969 et 2017. Une parité quasi-parfaite —7 femmes et 6 hommes— s’observe dans la première sélection 2018 du prestigieux prix britannique dévoilée le 24 juillet

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre