Exposition

Les équipes de Flammarion à Caen pour les 140 ans de la maison

Les équipes de Flammarion à Caen pour les 140 ans de la maison

L'inauguration vendredi 29 mai, de l'exposition sur les 140 ans de Flammarion à Caen, a été l'occasion de réunir les équipes de la maison et d'écouter le dernier discours de Teresa Cremisi en tant que PDG. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Anne-Laure Walter,
à Caen,
Créé le 31.05.2015 à 10h51,
Mis à jour le 01.06.2015 à 11h05

L'inauguration de l'exposition sur les 140 ans de Flammarion, vendredi 29 mai à l'Institut Mémoires de l'édition (Imec) a pris des allures de séminaire d'entreprise pour le groupe Madrigall et en particulier pour Flammarion. Une trentaine de salariés de la filiale  avaient fait le déplacement à l'abbaye d'Ardenne près de Caen. Un car avait même été affrété pour ceux qui le souhaitaient au départ des locaux de la maison dans le 13e arrondissement de Paris, vendredi midi, pour découvrir "De Zola à Houellebecq, Flammarion, 1875-2015. 140 ans d'édition et de librairie".

Outre Teresa Cremisi, la PDG, et Gilles Haéri, directeur général, la plupart des cadres de la société étaient présents, des directeurs de départements (Anna Pawlovitch pour la littérature, Sophie Berlin pour le Savoir, Jocelyn Rigault pour J'ai lu, Emmanuelle Vial pour Autrement, Jean-Jacques Baudouin-Gautier pour l'illustré, Hélène Wadowski pour la jeunesse), à la directrice de la diffusion, Pascale Buet, ou au directeur de la distribution UD, Dominique Wettstein, en passant par le responsable des librairies, Olivier Place, ou le directeur des achats et de la production, Yves Lhommée. 

De nombreux éditeurs et responsables de collection avaient aussi fait le déplacement ainsi que plusieurs auteurs du catalogue comme Michel Onfray, Laure Adler, Catherine Millet, Jean Clair, Thomas Reverdy ou Hélène Grémillon. Antoine Gallimard ainsi que deux de ses filles, Charlotte (P-DG de Casterman) et Laure étaient présents, tout comme plusieurs cadres et éditeurs de Gallimard.

Visite guidée

Après une visite de la bibliothèque de l'Imec en présence de Francis Esmenard - le PDG d'Albin Michel est aussi membre du conseil d'administration de l'Imec -, les invités se sont dirigés vers la grange aux dîmes de l'abbaye d'Ardennes, qui accueille l'exposition et qui réunit des documents piochés dans le fonds de l'Imec mais aussi dans les archives personnelles de la maison et de la famille Flammarion. A l'entrée, un portrait du fondateur Ernest Flammarion accueille les visiteurs qui plongent alors dans les archives de la maison, les livres, les auteurs, les lettres, les innovations comme les premières bibliothèques de gare, la diversité éditoriale, notamment avec l'aventure des albums du Père castor...  

En ouverture de l'exposition, le PDG de Madrigall et actuel propriétaire de Flammarion, Antoine Gallimard a tenu à dédier le catalogue Flammarion 1875-2015, 140 ans d'édition et de librairie, de Pascal Fouché, en collaboration avec Alban Cerisier (disponible le 10 juin en librairie), "à Teresa et à tous les salariés de Flammarion." Dans son discours, il a insisté sur l'importance de cette exposition dont il a eu l'idée pour les 140 ans. "Une maison qui n'a pas d'histoire n'est pas une maison, a affirmé le PDG de Madrigall. Retrouver le creuset historique est important, notamment pour les personnes qui travaillent chez Flammarion". 


Teresa Cremisi a prononcé son "dernier discours en tant que PDG de Flammarion".
Elle quittera ses fonctions le 2 juin, à l'issue du conseil d'administration, mais continuera à suivre ses auteurs. "Une maison d'édition est un être vivant, avec son caractère, ses faiblesses, ses règles de vie, ses moments de dépression, ses moments de gloire, sa jeunesse, sa maturité, sa vieillesse et à la différence des êtres en chair et en os, ça peut vivre très très longtemps", a-t-elle affirmé. 

Puisque Camille Flammarion a donné à son frère Ernest le premier best seller de l'histoire de la maison avec L'astronomie populaire, les éditions ont eu l'idée pour marquer la soirée de demander à un de leurs auteurs, le docteur en physique théorique Christophe Galfard, qui publie le 3 juin L'univers à portée de main, de faire une conférence de vulgarisation scientifique. Une intervention légère et brillante, en parfaite adéquation avec la ligne de la maison populaire, miroir de son époque depuis 1875.

L'exposition se tiendra à l'Imec jusqu'au 31 juillet et, tout le week-end, Flammarion a été mis à l'honneur lors du nouveau salon du livre de Caen, Epoque.

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
s

Sandrine

il y a 5 ans à 07 h 28

Merci pour cette information, c'est très intéressant. Jusqu'à quand l'exposition se tient-elle ? Toutefois, quelques coquilles se sont invitées. Par exemple, un "arrondissement" et non "arrondissmeent" ; l'auteur s'appelle Christophe Galfard et non Galfar ; c'est "pour marquer la soirée" et non "pour marquée la soirée"...


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités