Les Emirats arabes unis et l’UIE lancent un fonds pour l’édition africaine | Livres Hebdo

Par Nicolas Turcev, le 20.05.2019 à 18h05 (mis à jour le 20.05.2019 à 19h00) Partenariat

Les Emirats arabes unis et l’UIE lancent un fonds pour l’édition africaine

La fondation du premier ministre Mohammed bin Rashid Al Maktoum contribuera à hauteur de 700000 euros aux efforts de l’Union internationale des éditeurs.

La fondation Dubai Cares et l’Union internationale des éditeurs (UIE) ont signé, lundi 20 mai, un partenariat pour financer plusieurs initiatives visant à améliorer le secteur de l’édition et de l’éducation par la lecture en Afrique.
 
L’organisation philanthropique créée par le premier ministre émirati Mohammed bin Rashid Al Maktoum consacrera 3 millions de dirhams (environ 700000 euros) sur quatre ans au soutien de l’action de l’UIE en Afrique et au développement de projets aux confluents de l’éducation, du développement durable et de l’édition. Le Kenya et le Maroc ont été désignés comme des cibles prioritaires pour recevoir cette aide, avant une prochaine extension à d’autres pays.
 
Le vice-président de l’UIE et signataire de l’accord Sheikha Bodour Al Qasimi espère ainsi "transformer le futur de l’édition en Afrique". "Parce qu’elle influence l’éducation, la lecture et le développement socio-culturel, l’édition peut […] servir d’outil pour s’attaquer aux défis posés par l’illettrisme, la pauvreté, les conflits, les inégalités et le chômage", a déclaré dans un communiqué le responsable, qui compte sur ces nouveaux fonds pour accompagner le travail déjà entamé par l’UIE avec ses séminaires africains, lancés l’an dernier.
close

S’abonner à #La Lettre