Les éditeurs turcs contre la répression du gouvernement

© Vincy Thomas

Les éditeurs turcs contre la répression du gouvernement

L'Association des éditeurs de Turquie a demandé aux autorités de mettre fin à l'usage de la force contre les manifestants.

J’achète l’article 1.50 €

avec sp, avec the bookseller,
Créé le 04.06.2013 à 00h00,
Mis à jour le 04.06.2013 à 00h00

Après les écrivains (lire notre actualité), ce sont les éditeurs qui expriment leur soutien aux manifestants d'Istanbul et d'autres villes de Turquie.

L'Association des éditeurs de Turquie (TPA) demande aux autorités de cesser de faire l'usage de la force, affirmant que la police a fait un usage «excessif» des gaz lacrymogènes et des canons à eau.

«La liberté de rassemblement et d'association est l'un des droits humains fondamentaux acceptés et légitimés par la Turquie, et la Turquie doit garantir cette liberté aux citoyens» a déclaré le TPA dans un communiqué.

Rappelons que le Bief (Bureau international de l'édition française) organise les 6 et 7 juin à Istanbul des rencontres professionnelles entre éditeurs de littérature, notamment sur le thème des circuits de l'édition de littérature en France et en Turquie.

Depuis le 31 mai, la répression de la contestation contre le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan a fait 2 morts, 1 000 blessés à Istanbul et 700 à Ankara depuis le 31 mai, selon les organisations de défense des droits de l'homme.
04.06 2013

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités