États-Unis

Leïla Slimani, Joy Sorman et Laurent Binet dans la rentrée littéraire américaine

Leïla Slimani - Photo CATHERINE HÉLIE

Leïla Slimani, Joy Sorman et Laurent Binet dans la rentrée littéraire américaine

La rentrée littéraire des éditeurs américains offre une sélection d’ouvrages et d’auteurs francophones, notamment en bande dessinée.

Par Thomas Faidherbe,
avec Publishers Weekly,
Créé le 23.07.2021 à 18h37,
Mis à jour le 26.07.2021 à 11h01

Chaque année, Publishers Weekly répertorie les ouvrages de la rentrée littéraire américaine, dans un numéro spécial. Dans un pays où la littérature traduite est à la peine, quelques auteurs francophones parviennent à se glisser parmi les sorties de l’automne.

Les Français s’exportent dans le pays de l’oncle Sam

La fiction littéraire de l’Hexagone séduit les éditeurs américains. Deux romancières françaises repartent à la conquête des lecteurs américains. Après avoir été publiée aux États-Unis pour son roman The Perfect Nanny (Chambre douce), Leïla Slimani inaugure la rentrée américaine de Penguin Books, le 10 août, avec la traduction du premier volume du Pays des autres (Gallimard, 2020), intitulé In the Country of Others. De son côté, l’éditeur Restless s’est intéressé à l’œuvre de Joy Sorman et publie Life Sciences le 12 octobre, traduction du roman Sciences de la vie (Le Seuil, 2017). Elles seront accompagnées par Laurent Binet, qui publiera le 14 septembre chez Farrar Straus and Giroux la traduction de Civilizations, paru en France chez Grasset et Fasquelle, en 2019.

L’anthropologue Nastassja Martin arrive aux États-Unis avec la traduction de Croire aux fauves, dénommée To Believe in the Animal. L’ouvrage, qui raconte comment l’auteure a été attaquée par un ours dans les montagnes du Kamtchatka, paraîtra chez New York Review Books le 2 novembre.

Côté histoire, les lecteurs américains pourront lire Trace and Aura: The Recurring Lives of St. Ambrose of Milan, par Patrick Boucheron, en librairie le 18 janvier 2022.

Des bulles tricolores

La bande dessinée francophone sera aussi en vedette. Le 5 octobre, Bdang publiera The Shiatsung Project, traduit du Projet Shiatsung par Brigitte Archambault (La Mécanique Générale, 2020). Les lecteurs de bande dessinée retrouveront la vie musicale de l’artiste canadien Leonard Cohen avec Leonard Cohen : sur un fil, de Philippe Girard (Casterman, 2021), sous le titre Leonard Cohen: On a Wire (Drawn & Quaterly, 9 novembre).

S’ajoutent dans la rentrée BD des éditeurs américains Fabien Toulmé (L’odyssée d’Hakim vol. 1, dont l’intégrale est disponible chez Delcourt depuis octobre 2020) le 15 octobre chez Graphic Mundi et le duo Benoist Simmat et Eldo Yoshimizu (Gamma Draconis, Le Lézard Noir, 2020) chez Hard Case Crime Comics le 24 août. Autre binôme, celui de Jean-David Morvan et Toru Terada avec Small World chez Magnetic Press le 21 septembre, traduction du Petit monde (Dargaud). 
 

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
p

Pierre

il y a 2 mois à 05 h 02

Bonjour, On ajoutera (au moins) "The Mad Women’s Ball", de Victoria Mas, traduit par Frank Wynne chez Overlook et paru, on s'en souvient, chez Albin Michel en 2019 ("Le bal des folles"). Pierre Maury


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités