L'édition de savoir en débat à Pékin | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, à Pékin, le 22.08.2017 à 18h42 (mis à jour le 22.08.2017 à 19h00) Chine

L'édition de savoir en débat à Pékin

La rédactrice en chef de bookdao.com, Kong Yanhong, ouvre le Sommet mondial de l'édition de savoir, mardi 22 août à Pékin. - Photo F.PIAULT/LH

Organisé par Bookdao.com et l'association des éditeurs chinois en partenariat avec Livres Hebdo, le Sommet dédié à l'édition de savoir a fait salle comble avec plus de 200 éditeurs participants, mardi 22 août à Pékin à la veille de la Beijing International Book Fair organisée du 23 au 27.

En prélude à la Beijing international book fair (BIBF), la foire internationale du livre qui se déroule du 23 au 27 août à Pékin, plus de 200 éditeurs chinois et quelques occidentaux ont participé, mardi 22 août dans un hôtel du centre-ville, au "sommet" dédié à l'édition de savoir organisé sur le thème "Knowledge Service and the Way To New Publishing" (le service de la connaissance et la voie vers la nouvelle édition).
Plus de 200 professionnels ont participé, mardi 22 août dans un hôtel du centre-ville de Pékin, au Sommet organisé par Bookdao.com. - Photo F.PIAULT/LH

Initié par notre confrère, le site indépendant d'information professionnelle bookdao.com, et l'Association des éditeurs en partenariat avec Livres Hebdo, Publishers Weekly et Rüdiger Wischenbart Content and Cusulting, la réunion permettait une confrontation entre des patrons de grands groupes d'édition chinois tels Wu Xueyong, vice-président du Zhejiang Publishing Group, ou Jiang Feng, vice-président de la plateforme audio Ximalaya, et leurs confrères occidentaux Bryan Davies (Elsevier), Peter Thomas Niels (Springer Nature) et Max Gabriel (Taylor & Francis).

Côté officiel, le vice-président de l'association des éditeurs chinois, Wu Shulin, a tenu à souligner que "les services qui se concentrent sur la transmission des connaissances sont au cœur du métier de l'éditeur".
Feng Hongsheng, directeur adjoint, chargé de l'édition numérique, à l'administration de la presse, de l'édition, de la radio, du cinéma. - Photo F.PIAULT/LH
Dans le même mouvement, Feng Hongsheng, directeur adjoint du Service d'administration de la presse, l'édition, de la radio, du cinéma et de la télévision (SAPP, administration de la presse et de l'édition), plaidait pour "que les éditeurs contribuent au développement de l'industrie en devenant des entreprises de l'internet. Il nous faut travailler à une plus grande intégration de l'édition avec les industries connexes", a-t-il souligné.
Shi Hongjun, président de Citic Press, au Forum de Bookdao (Pékin, 22 août 2017). - Photo F.PIAULT/LH

Cependant, pour illustrer les transformations rapides du secteur, Shi Hongjun, le président de Citic Press, a préféré prendre l'exemple d'un livre avec le succès de Sapiens (publié en France chez Albin Michel). Pour lui, "les mots clés sont les "contenus" (à redéfinir), "raconter", une action dont il faut repenser la méthode et les moyens, "design" pour susciter le désir des clients, et "plateforme", modèle visible pour les maisons d'édition de l'avenir, où les usages seront aussi importants que les produits." Pour lui, "les contenus sont les clés de l'avenir".
close

S’abonner à #La Lettre