L'écrivain Mathieu Riboulet est décédé | Livres Hebdo

Par Véronique Rossignol, le 06.02.2018 à 11h28 (mis à jour le 07.02.2018 à 17h10) Disparition

L'écrivain Mathieu Riboulet est décédé

Mathieu Riboulet - Photo OLIVIER DION

L'écrivain Mathieu Riboulet est mort à 57 ans.

L'écrivain Mathieu Riboulet est décédé à 57 ans des suites d'un cancer le 5 février à Bordeaux, a annoncé Colette Olive des éditions Verdier qui ont accueilli la plupart de ses livres depuis 2008.

En novembre dernier, Verdier avait repris, dans sa collection de poche, Le regard de la source, paru en 2003 chez Maurice Nadeau chez qui l'auteur avait publié Un sentiment océanique, son premier livre, en 1996. 

Né en juin 1960, fils de l'architecte Pierre Riboulet, Mathieu Riboulet était notamment l'auteur chez Verdier de Avec Bastien : portrait (2010) et de Entre les deux il n'y a rien (2015). Il avait reçu le prix Décembre 2012 pour Les œuvres de miséricorde : fictions & réalités,  dans lequel il s'inspirait des œuvres de miséricorde édictées par l'Eglise en allant à la rencontre des violences individuelles, sociales, sexuelles ou historiques pour les lier à l'impératif de miséricorde qui fonde les culpabilités.

Il avait également signé avec sa complice la cinéaste Véronique Aubouy, A la lecture (Grasset, 2014), une célébration de la lecture de Proust ainsi que Prendre dates (Verdier, 2015) avec l'historien Patrick Boucheron, un recueil de réflexions après l'attentat de Charlie Hebdo.

Son dernier ouvrage avait été publié en 2016 par Les Inaperçus: Or, il parlait du sanctuaire de son corps, recueil de poèmes, illustrés et en prose, qui évoquaient des personnages du Nouveau Testament.

L'association Le Marque-Page, organisatrice des Banquets du livre à Lagrasse, a rendu hommage dans un communiqué à cet "écrivain subtil et puissant, dévoilant dans une langue exigeante et très personnelle, les douleurs, les espoirs et les combats de toute une génération", tout en rappelant que "depuis quelques années, Mathieu Riboulet partageait aussi avec nous la réflexion sur la programmation des Banquets, sur les voix nouvelles de la littérature contemporaine que nous souhaitons accueillir et défendre". L'écrivain avait rejoint en 2016 le conseil d'administration de l'association et pris en charge la programmation littéraire du Banquet d'été.

 

Sur les mêmes thèmes (1 articles)

close

S’abonner à #La Lettre