L’écrivain et biographe Gerald Messadié est mort | Livres Hebdo

Par Maïa Courtois, le 10.07.2018 à 12h29 (mis à jour le 10.07.2018 à 13h00) Disparition

L’écrivain et biographe Gerald Messadié est mort

Gerald Messadié - Photo IRMELI JUNG

L’écrivain Gerald Messadié, également rédacteur en chef du magazine Science et Vie pendant 25 ans, s’est éteint à son domicile parisien le 5 juillet. Romancier iconoclaste, il aimait écrire l’Histoire à contre-courant, rappelant que rien n’est définitivement acquis dans nos connaissances scientifiques.

Romancier, essayiste, biographe, Gerald Messadié est décédé le 5 juillet à Paris en laissant derrière lui plus de soixante-dix livres. Des textes historiques, ethnologiques ou théologiques, publiés notamment aux éditions de L’Archipel, Robert Laffont et Lattès. Gerald Messadié se passionnait pour l’histoire des croyances et des cultures. Des thèmes souvent explorés au travers de biographies de figures religieuses, comme celles de Mahomet, Moïse, Judas, ou de personnages historiques, comme Ramsès II ou le Comte de Saint-Germain.
 
Né au Caire (Egypte) en 1931, Gerald Messadié écrit en 1988 L’homme qui devint Dieu, un ouvrage retraçant la vie de Jésus, vendu à plus de trois millions d’exemplaires dans le monde. Parue chez Robert Laffont en plusieurs volumes, l’œuvre s’appuie sur des textes jamais exploités: manuscrits de la mer Morte, Evangiles apocryphes, découvertes archéologiques les plus récentes. Dès lors s’affirme chez lui un goût pour la fouille minutieuse des récits nationaux ou mythologiques, à la recherche de leurs aspérités et de leurs failles. Pour Contradictions et invraisemblances dans la Bible, paru chez L’Archipel en 2013, Gerald Messadié synthétise ainsi des années de lecture de la Bible et de commentaires de biblistes, pour mettre en lumière 216 anomalies présentes dans le récit biblique.

Esotérisme et sciences
 
Il aimait aussi à réhabiliter des figures historiques caricaturées, comme dans Marie-Antoinette – La rose écrasée (2006, L’Archipel), retraçant les rumeurs calomnieuses auxquelles fit face la reine de France dans une période économique et politique troublée. Egalement journaliste scientifique, Gerald Messadié était l’ancien rédacteur en chef du magazine Sciences et Vie pendant 25 ans. Avec le souci de rendre accessible l’histoire des sciences et de la connaissance à un large public, il était l’auteur d’une anthologie commentée des textes fondamentaux de la tradition occulte, intitulée 40 siècles d’ésotérisme (2006, Presses du Châtelet).
 
Son dernier ouvrage, La Conspiration Jeanne d’Arc, venait d’être publié en mai dernier aux éditions De Borée (Centre France Livres). Il s'agissait d'un essai historique brossant l’histoire de Jeanne d’Arc et qui s’attelait, une dernière fois encore, à déconstruire les grands mythes établis par l’histoire officielle.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

close

S’abonner à #La Lettre