Acquisition

L'Ecole des Loisirs reprend les éditions Kaléidoscope

Isabel Finkenstaedt - Photo OLIVIER DION

L'Ecole des Loisirs reprend les éditions Kaléidoscope

La fondatrice et propriétaire des éditions Kaléidoscope a décidé de partir à la retraite en cédant ses parts à son partenaire et diffuseur historique.

J’achète l’article 1.50 €

Par Vincy Thomas,
Créé le 27.02.2019 à 19h47,
Mis à jour le 27.02.2019 à 20h00

Partant à la retraite, Isabel Finkenstaedt a cédé sa maison, les éditions Kaléidoscope, dont elle détient 70%, à L’Ecole des loisirs, son diffuseur historique. "L’équipe qui anime depuis plusieurs années Kaléidoscope aux côtés d’Isabel Finkenstaedt poursuivra son travail de développement : Camille Guénot pour la partie éditoriale, Stéphanie Jarry pour la partie communication et accompagnement promotionnel. Elles pourront s’appuyer dans cette tâche sur l’ensemble de l’organisation et des équipes de l’école des loisirs" explique le communiqué.

Créé en 1989, l’éditeur jeunesse a fait connaître en France de nombreux auteurs anglo-saxons (Anthony Browne, Oliver Jeffers, Emily Gravett, Sam Winston …) tout en accompagnant le parcours d'auteurs français comme Geoffroy de Pennart, Marianne Barcilon, Christine Naumann-Villemin, Kris Di Giacomo, Michaël Escoffier… Dans son catalogue, on retrouve également John Burningham, David McKee (Elmer l’éléphant), Michaël Escoffier, Oliver Jeffers, Hanne Bartholin, Suzy Lee ou encore Mo Willems.

Une nouvelle phase

L’Ecole des Loisirs, partenaire de l’éditeur, avec qui il partage la même adresse rue de Sèvres, avait déjà repris de nombreux titres de Kaléidoscope dans sa collection d’albums poche les Lutins. Le groupe se réjouit de rapprochement, "qui marque à la fois la pérennisation d’un catalogue singulier et le début d’une nouvelle phase de la vie de ces deux belles maisons, avec le désir permanent de faire partager aux jeunes lecteurs de nouvelles émotions grâce aux auteurs."

Isabel Finkenstaedt, fille d’un éditeur et d’une écrivaine, née à New York, est arrivée en France en 1967 à l’âge de 11 ans. Elle avait juré de ne pas travailler dans l’édition et s’est d’abord orientée vers la cuisine. Un été à New York, elle rencontre chez William Morrow une grande éditrice américaine pour la jeunesse, Susan Hirschman, qui lui donne des albums et des romans "bien meilleurs que ce que je lisais pour mon père". Après avoir été stagiaire puis éditrice chez Flammarion jeunesse, elle lance sa maison avec les capitaux de ses amis, Klaus Flugge, Susan Hirschman, l’illustrateur Anthony Browne (qui dessine le logo de Kaléidoscope) et Catherine Deloraine.

Kaléidoscope fête ses 30 ans cette année.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités