Montreuil décerne ses prix

Le Salon du livre de jeunesse de Montreuil ©Olivier Dion

Montreuil décerne ses prix

Alors que le Salon du livre et de la presse jeunesse n'ouvrira que le 1er décembre, il a dévoilé en avant-première les six prix consacrés au livre de jeunesse.

J’achète l’article 1.50 €

avec cc,
Créé le 18.11.2010 à 00h00,
Mis à jour le 18.11.2010 à 00h00

Le Salon du livre et de la presse jeunesse a remis ses prix le 18 novembre, en avant-première de la manifestation qui se déroulera à Montreuil du 1er au 6 décembre. Aux côtés du désormais traditionnel Baobab de l'album, deux nouveaux prix ont vu le jour : Coup de coeur et A l'abord'art. Par ailleurs, le Salon organise aussi, avec Bayard Presse, les Tam-Tam du livre de jeunesse, qui seront remis, quant à eux, en juin.

Le 11e Baobab de l'album, décerné avec le quotidien Le Monde, le Syndicat de la librairie française et l'Association des librairies spécialisées jeunesse et doté d'une bourse de création de 3 000 euros, revient à La règle d'or du cache-cache, de Christophe Honoré, illustré par Gwen Le Gac (Actes Sud Junior). Il a devancé Kid, de Corinne Lovera Vitali, illustré par Loren Capelli (Le Rouergue) et A la mode, de Jean Lecointre (T. Magnier).

Le prix du premier album, décerné pour la deuxième année par l'Association des librairies spécialisées jeunesse, récompense Monsieur cent têtes, de Ghislaine Herbéra (Edtions MeMo). Deux autres titres étaient sélectionnés : A quoi ça rime ?, de Junko Shibuya (Autrement Jeunesse) et Diapason, de Laëtitia Devernay (La Joie de lire).

Le prix de la presse des jeunes, décerné avec le Syndicat de la presse des jeunes, a été attribué à Des hommes dans la guerre d'Algérie, d'Isabelle Bournier, illustré par Jacques Ferrandez (Casterman). Deux autres titres étaient en lice : Joao, l'année des révolutions. Du Portugal au Val-de-Marne, de Valentine Goby et Philippe de Kemmeter (Autrement Jeunesse-Cité nationale de l'histoire de l'immigration, « Français d'ailleurs ») et Atlas Junior. Le dessous des cartes, de Jean-Christophe Victor, Dominique Fouchard et Catherine Barichnikoff (Tallandier-Arte). Une mention spéciale a aussi été attribue à la collection « Français d'ailleurs », coéditée par Autrement Jeunesse et la Cité nationale de l'histoire de l'immigration.

Le prix Terre en vue, remis pour la seconde fois à un documentaire sur l'écologie et le développement durable, par le département de Seine-Saint-Denis, en partenariat avec le Salon et le Syndicat de la presse des jeunes, couronne Petites et grandes histoires des animaux disparus, d'Hélène Rajcak, illustré par Damien Laverdunt (Actes Sud Junior). Il est arrivé devant Le grand livre de l'arbre et de la forêt, de René Mettler (Gallimard Jeunesse).

Le prix Coup de coeur, décerné pour la première fois par l'équipe du Salon, qui souhaitait valoriser un livre remarquable « pour son intensité graphique, son travail plastique et esthétique, sa forme, l'originalité de son propos, la qualité du texte », récompense Le petit Gibert illustré, de Bruno Gibert (Albin Michel Jeunesse). La petite taiseuse, d'Isabelle Bonvicini et Marianne Ratier (Naïve), et Ombres, de Suzy Lee (Kaléidoscope) étaient les deux autres finalistes.

Le prix à l'Abord'art, décerné pour la première fois à un livre d'art pour les enfants, revient à La petite galerie d'Andy Warhol, de Patricia Geis (Palette, « La petite galerie »), devant Qu'est ce qu'un chef d'oeuvre ? (Dada/Arola) et L'art au zoo, de Sonia Chaine (Milan).

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités