Le temps se fait court | Livres Hebdo

Par Sean James Rose, le 19.04.2019 Essai/France 2 mai Yannick Haenel, François Meyronnis et Valentin Retz

Le temps se fait court

Yannick Haenel, François Meyronnis et Valentin Retz. - Photo F. MANTOVANI/C. HÉLLIE/GALLIMARD/DR

Un essai contre « la catastrophe qui vient », signé Yannick Haenel, François Meyronnis et Valentin Retz.

Selon Hésiode, l'histoire de l'humanité se divise en âge d'or, âge d'argent, âge d'airain, âge des héros, âge de fer. L'âge d'or était idéal, la suite n'est qu'une longue dégringolade. Sous l'Antiquité : c'était toujours mieux avant, lorsque nous partagions la table des dieux. Avec les modernes, fini de se prosterner devant une transcendance qui nous dépasse : l'Homme est au centre, debout, le reg

Lire la suite (2 100 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [1,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article
close

S’abonner à #La Lettre