Manifestation

Le salon Livre Paris se métamorphose en festival

Photo GRAND PALAIS

Le salon Livre Paris se métamorphose en festival

En 2022, le premier salon du livre de France change de nom et de formule. Il investira, du 21 au 24 avril, le Grand palais éphémère à Paris, mais aussi la proche couronne parisienne et, à terme, toute la France. 

J’achète l’article 1.50 €

Par Pierre Georges,
Créé le 25.06.2021 à 17h15,
Mis à jour le 29.06.2021 à 12h42

Ne l’appelez plus « Salon du livre de Paris » ou « Livre Paris » mais désormais « Festival de tous les livres » (son titre provisoire). Dès 2022, la plus grande manifestation littéraire de France s’agrandira et sortira de Paris, a glissé Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition (SNE), lors de l’Assemblée générale de ce dernier, jeudi 24 juin.

40 ans après la première édition du Salon du livre de Paris, et après deux annulations successives en 2020 et 2021, le nouveau festival se tiendra donc du 21 au 24 avril 2022 au Grand palais éphémère, sur le Champ-de-Mars, son noyau central parisien. Mais le festival prévoit aussi, dès l’année prochaine, d’investir plusieurs lieux (pas encore déterminés) de la capitale et de sa proche couronne. « Après, le but est d’en faire une manifestation d’ampleur nationale, une vraie fête du livre en France », explique à Livres Hebdo Pierre Dutilleul, directeur général du SNE. « Le nom définitif n’est pas encore décidé mais on peut déjà parler d’un grand festival », se réjouit-il aussi.

Une filiale événementielle créée au SNE

Pour l’instant, l’heure est aux mises en place juridiques et administratives. Pour mener ce projet d’envergure, le SNE va créer une filiale événementielle, qu’elle détiendra à 100%. Le contrat qui liait le syndicat à Reed Expo, organisateur des derniers salons, est arrivé à terme et n’a pas été reconduit. Dans le même temps, un directeur ou une directrice général, ainsi qu’un directeur ou une directrice artistique sont en cours de recrutement.

Pour le dernier poste, une annonce sur Linkedin est déjà visible. « En lien étroit et sous l’autorité du directeur de l’événement, le directeur artistique définit les caractéristiques artistiques, choisit, construit et coordonne l’ensemble de l’offre culturelle et de programmation de l’évènement, dans le strict respect du budget », peut-on y lire. « Auteurs, éditeurs, libraires, célèbreront tous les livres et la lecture sous toutes ses formes. Cinéastes, comédiens, plasticiens, musiciens… participeront à cette grande fête de la culture », y lit-on aussi.

« Il est encore trop tôt pour se fixer des objectifs de fréquentations, compte tenu des incertitudes de surfaces et de jauges », précise enfin Pierre Dutilleul. « Quoiqu’il en soit, nous avons déjà beaucoup travaillé sur ce projet, et nous allons maintenant entrer dans une phase plus concrète avec le recrutement du DG, qui sera pour bientôt ».

Avant la crise sanitaire, le salon Livre Paris, qui se tenait au parc des expositions de la porte de Versailles revendiquait 160000 visiteurs, 3000 auteurs, 250 conférences et débats, 471 marques et 50 pays représentés. Les éditions de 2020 et 2021 ont été annulées. La littérature indienne sera à l'honneur pour l'année prochaine.


 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités