Le prix Renaudot pour David Foenkinos | Livres Hebdo

Par Agathe Auproux, le 05.11.2014 à 12h50 (mis à jour le 05.11.2014 à 13h28) Lauréat

Le prix Renaudot pour David Foenkinos

David Foenkinos. - Photo © C. HELIE/GALLIMARD

Le prix Renaudot a été attribué à David Foenkinos pour son roman Charlotte (Gallimard). Le prix Renaudot essai a été décerné à Christian Authier (De chez nous, Stock) et le prix Renaudot poche à Florence Seyvos (Le garçon incassable, Points).

Charlotte de David Foenkinos, publié chez Gallimard, a reçu le prix Renaudot ce mercredi 5 novembre, au sixième tour avec 5 voix devant  deux écrivains qui n'étaient pas dans la dernière sélection, Jean-Marc Parisis (Les inoubliables, Flammarion) avec 3 voix et Kamel Daoud (Meursault, contre-enquête, Actes sud) avec une voix. C'est le 18ème prix Renaudot pour Gallimard.
 
Le jury a privilégié un écrivain français populaire, dont le roman figure cette semaine à la 7e place dans le classement des meilleures ventes de romans Ipsos/Livres Hebdo. Charlotte est également le livre préféré des libraires, en tête du Palmarès Livres Hebdo des libraires 2014 (voir ci-contre). Les critiques littéraires que nous avions interrogés le donnait comme lauréat du Goncourt dès le 31 octobre.
 
Charlotte
, paru le 21 août, relate l’histoire de Charlotte Salomon, une artiste peintre juive allemande, déportée à Auschwitz à 26 ans alors qu'elle était enceinte. Avant sa mort, la jeune femme parvient à confier ses toiles, principalement autobiographiques, aujourd'hui conservées au musée juif d'Amsterdam.
 
Né à Paris en 1974, David Foenkinos est un écrivain prolifique qui a signé déjà 12 romans depuis 2001. C’est particulièrement depuis son best-seller La Délicatesse (2009), écoulé en poche à plus de 700000 exemplaires et adapté au cinéma en 2011 par l'écrivain et son frère, que l’auteur a conquis les lecteurs et s’est fait connaître du grand public. Ses romans sont traduits dans une trentaine de langues à travers le monde. David Foenkinos, qui a été l'un des tout premiers blogueurs de notre site Livreshebdo.fr; a reçu de nombreuses distinctions dont le Prix François-Mauriac (2001), le Prix Roger-Nimier (2004), le Prix Jean Giono (2007) et le Prix Conversation et le Prix des Dunes (2010).

L'adaptation de son roman Les souvenirs, réalisée par Jean-Paul Rouve sortira en janvier sur les écrans français.

En 2013, le prix Renaudot avait été décerné à Yann Moix pour Naissance (Grasset).

Le prix Renaudot essai a distingué Christian Authier pour De chez nous (Stock), une promenade intime et universelle où l'auteur aborde les premiers résistants, la guerre d'Algérie, la langue française, le vin, le football...  

Le prix Renaudot poche a récompensé Florence Seyvos pour son roman Le garçon incassable (L'Olivier, 2013), paru chez Point fin août. Le livre raconte l'histoire d'une femme rattrapée par son histoire familiale alors qu'elle est à Hollywood pour faire des recherches sur Buster Keaton. Elle découvre des similitudes entre le parcours de son frère handicapé et le génie du cinéma burlesque.
close

S’abonner à #La Lettre