Le prix Mac Orlan 2016 décerné à Catherine Poulain | Livres Hebdo

Par Marine Durand, le 17.03.2016 à 18h13 (mis à jour le 17.03.2016 à 19h00) - 2 commentaires proclamation

Le prix Mac Orlan 2016 décerné à Catherine Poulain

Catherine Poulain - Photo PHOTO C. MATHIEU/OPALE/LEEMAGE/L'OLIVIER

La romancière a été récompensée, jeudi 17 mars lors du salon Livre Paris, pour Le grand marin, paru aux éditions de l'Olivier.

Le 11e prix Pierre Mac Orlan a été décerné, jeudi 17 mars, à Catherine Poulain pour son roman Le grand marin, paru en février aux éditions de l'Olivier. Comme chaque année, la récompense a été remise sur la scène littéraire du salon Livre Paris.

Dans Le grand marin, son premier roman, Catherine Poulain, qui a longuement voyagé, de l'Europe à l'Asie, du Québec au Mexique, nous plonge dans l'univers de Lili, jeune femme qui décide de prendre la route et d'embarquer sur un chalutier pour partager l'existence rude des marins de la côte Ouest de l'Amérique du Nord.

Cinq titres étaient en lice et Catherine Poulain l'a emporté face à Pierre Adrian (La piste Pasolini, Les Equateurs), Raphaël Confiant (Madame Saint-Clair, Reine de Harlem, Mercure de France), Michel Contat (Ma vie, côté père, Christian Bourgois) et Olivier Rolin (Veracruz, Verdier).

Depuis 2005, le Prix Pierre Mac Orlan, doté de 5 000 euros, récompense un ouvrage (roman, récit, témoignage) de langue française, proche de l’univers de Pierre Mac Orlan (l'aventure maritime, réelle ou imaginée, les ports, les quartiers chauds, les soldats, les marins, les filles de joie, la poésie sociale, le Paris populaire...), et sorti dans l’année qui précède la tenue du salon.

Le jury 2016, présidé par Pierre Bergé, était composé d'Alain Borer, lauréat 2010, Gilles Costaz, Jean-Baptiste Harang, Armelle Héliot, Fabienne Jacob, Gilles Lapouge et François Vallejo (lauréat 2005). En 2015, Claudie Hunzinger  avait été distinguée pour La langue des oiseaux (Grasset).

2 commentaires déjà postés

Fabrice - il y a 4 ans à 07 h 38

Ce roman fabuleux m'a pris aux tripes, quel bout de femme , quel courage!!! Le meilleur roman contemporain que j'ai pu lire ces dernières années !!(et je lis beaucoup...;-))

marine - il y a 4 ans à 17 h 47

Comme Fabrice cela faisait longtemps que je n' avais lu un reportage aussi passionnant . pourtant je lis aussi beaucoup . En plus je suis 1 passionnée de mer .. Il me reste à peine 100 pages , je n' ai guère envie de finir ce livre ..je ne sais pas ce que je lirai après .. Bravo pour ce prix et pour ce super livre !!

close

S’abonner à #La Lettre