Le prix littéraire du Monde 2018 pour Jérôme Ferrari | Livres Hebdo

Par Isabel Contreras, le 05.09.2018 à 19h00 (mis à jour le 06.09.2018 à 10h52) Rentrée littéraire 2018

Le prix littéraire du Monde 2018 pour Jérôme Ferrari

Photo DR/ACTES SUD

Le lauréat du Goncourt 2012 a été récompensé pour A son image (Actes Sud), l'un des romans de la rentrée plébiscités par la critique.

Le 6e prix littéraire Le Monde a été remis, mercredi 5 septembre, à Jérôme Ferrari pour son dernier roman, A son image, paru le 22 août chez Actes Sud. Il succède à Alice Zeniter qui s'était imposée l'année dernière avec L'art de perdre (Flammarion).

L'auteur du Sermon de la chute de Rome (Goncourt 2012) revient ici sur la vie d'Antonia, une photographe qui décède dans un accident de voiture. Le nationalisme corse, la violence des conflits contemporains et les liens troubles entre l'image, la photographie, le réel et la mort traversent ce texte. Il est l'un des invités ce soir de "La grande librairie" sur France 5.

Dans son avant-critique du 25 mai, Sean J. Rose salue la construction singulière de ce roman. "Le livre de Ferrari fait oublier la complexité des diverses temporalités narratives par le déroulé linéaire de la messe d’enterrement d’Antonia; en l’espèce, les parties successives de la liturgie chantée, Requiem æternam, Kyrie eleison, Agnus Dei… Libera me sont les entrées de chapitres d’une histoire où s’enchevêtrent plusieurs histoires", écrit-il.

Dès sa sortie, A son image s'est glissé au 5e rang du classement des meilleures ventes de roman GFK/Livres Hebdo. Cette semaine, deuxième meilleure vente de roman derrière celui d'Amélie Nothomb, il entre dans le Top 20, classement des meilleures ventes de livres tous formats confondus.

Le jury est composé des critiques du Monde des livres (Jean Birnbaum, Florent Georgesco, Raphaëlle Leyris, Florence Noiville et Macha Séry), et des journalistes François Bougon (Economie), Denis Cosnard (Economie), Clara Georges (« Epoque »), Emmanuel Davidenkoff (développement éditorial), Raphaëlle Rérolle (grand reporter) et Jérôme Fenoglio, directeur du Monde et président du jury.
 
close

S’abonner à #La Lettre