Grands prix d'Automne

Le prix Goncourt 2022 rejoint le jury du prix Femina

Brigitte Giraud à la fenêtre de Chez Drouant, le 3 novembre 2022 - Photo Olivier Dion

Le prix Goncourt 2022 rejoint le jury du prix Femina

Brigitte Giraud, prix Goncourt 2022 pour Vivre Vite, rejoint avec Jeanne Benameur et Julie Wolkenstein l’unique jury exclusivement féminin des Grands prix d’automne.

Par Éric Dupuy,
avec AFP Créé le 10.03.2023 à 15h00 ,
Mis à jour le 13.03.2023 à 18h39

Le jury du prix Femina a annoncé mardi l'arrivée de trois nouvelles membres, dont Brigitte Giraud qui a remporté le prix Goncourt en novembre avec le roman Vivre vite (Flammarion). Elle y fait son entrée avec Jeanne Benameur et Julie Wolkenstein.

Toutes trois sont écrivains, comme le veut la tradition de ce jury littéraire exclusivement féminin, créé en 1904 pour promouvoir des autrices injustement ignorées par le Goncourt.

L’an dernier, le jury présidé par Évelyne Bloch-Dano et vice-présidé par Paula Jacques, comptait seulement neuf membres, soit le minimum prévu dans ses statuts, pour la remise de ses prix à Claudie Hunziger (roman français), Rachel Cusk (roman étranger) et Annette Wieviorka (essai).  Il est donc cette année, avec douze membres, au complet.

Rivalités avec le Goncourt

Le Goncourt et le Femina ont connu à une époque une rivalité qui avait culminé lors de l'attribution des prix Goncourt 1999 et 2003, en avance sur le calendrier prévu. « Affligeant », avait commenté la seconde fois Régine Deforges, qui présidait alors le Femina.

Depuis, les relations se sont améliorées et les deux jurys respectent l'alternance qui prévoit de décerner chacun à son tour son prix en premier, fin octobre ou début novembre.

Le Goncourt s'efforce par ailleurs de féminiser son académie, traditionnellement dominée par des hommes. Après le départ en décembre de Patrick Rambaud, Christine Angot l'a rejoint en février pour porter le nombre de femmes à quatre sur dix jurés.

Les dernières
actualités