Prix littéraire

Le palmarès du prix Les Inrockuptibles 2021

Ocean Vuong - Un bref instant de splendeur - Photo © PETER BIENKOWSKI

Le palmarès du prix Les Inrockuptibles 2021

Christine Angot, Mona Chollet et Ocean Vuong sont parmi les lauréats.

Par Vincy Thomas,
Créé le 02.11.2021 à 10h00,
Mis à jour le 02.11.2021 à 10h00

Le palmarès du prix Les Inrockuptibles a été dévoilé mardi 2 novembre, récompensant, pour sa deuxième édition, romans français et étranger, premier roman, essai et bande dessinée. Le magazine, devenu mensuel cette année, souhaitait en lançant ses prix l'an dernier, "mettre en valeur une autrice ou un auteur dont le livre n’avait pas reçu un accueil à sa mesure ou un prix littéraire alors qu’il le méritait".

En couronnant Christine Angot (Le voyage dans l'Est, Flammarion), prix Médicis la semaine dernière, finaliste du Goncourt cette semaine, le jury a du revoir ses règles. "Pourquoi ? Parce qu’il nous a semblé nécessaire d’insister sur l’importance du Voyage dans l’Est, explique le jury. Un texte essentiel par son propos (transmettre ce qu’est véritablement l’inceste) et par sa forme (un tour de force littéraire éblouissant), et pour le courage d’Angot, qui n’a jamais cessé de dire cette vérité même si, parfois, elle n’était pas entendue. Nous voulions aussi saluer notre histoire commune : depuis ses débuts, en 1990, Les Inrockuptibles n’ont pas cessé de suivre cette autrice qu’il est grand temps de reconnaître comme majeure."

Outre ce prix pour "l'ensemble de son œuvre" à Angot, le jury, exclusivement composé de membres de l’équipe des Inrockuptibles (Léonard Billot, Joseph Ghosn, Emmanuel Hoog, Nelly Kaprièlian, Jean-Marc Lalanne, Gérard Lefort, Yann Perreau, Amélie Quentel et Sylvie Tanette) a aussi couronné un écrivain américain s'interrogeant sur ses racines et sa sexualité, une essayiste réflechissant sur la sexualité des femmes dans une société dominée par les hommes, un premier roman multiprimé (Lauréat du Prix Première de la RTBF, du Prix Louis Gilloux, du Prix Roblès, du Prix Poulet-Malassis et du Prix des librairies Payot), et un album de bande dessinée remarque sur une jeunesse vulnérable mise à rude épreuve.


Le Palmarès :
 
Prix du roman (ou récit littéraire) français :
Christine Angot : Le Voyage dans l’Est (Flammarion)
 
Prix du roman (ou récit littéraire) étranger :
Ocean Vuong : Un bref instant de splendeur (Gallimard). Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marguerite Capelle.
 
Prix du premier roman (ou premier récit littéraire) :
Dimitri Rouchon-Borie : Le Démon de la colline aux loups (Le Tripode)
 
Prix de l’essai :
Mona Chollet : Réinventer l’amour. Comment le patriarcat sabote les relations hétérosexuelles. (Zones/La Découverte)
 
Prix de la bande-dessinée :
Antoine Maillard : L’Entaille (Cornélius)
 

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités