International

Le Koweït supprime son comité de censure des livres

Tour du Koweit - Photo FRANCISCO ANZOLA-FLICKR

Le Koweït supprime son comité de censure des livres

Le Koweit supprime son comité de censure qui depuis 2016 avait refusé la publication de 4500 ouvrages dans le pays. L'Union internationale des éditeurs se réjouit de cette avancée en faveur des libertés.

J’achète l’article 1.50 €

Par Livres Hebdo,
avec Dahlia Girgis,
Créé le 24.08.2020 à 17h03,
Mis à jour le 24.08.2020 à 19h02

L’Assemblée nationale du Koweït a voté le 19 août la fin du comité de censure sur les publications de livres. L’Union internationale des éditeurs se réjouit de cette avancée dans le pays et espère que ce sera le début de nombreuses autres actions en faveur de la liberté d'expression.

Depuis 2006, chaque nouvelle publication devait être validée par un comité avant d’être publiée. Pour contester une publication, ce sera maintenant lors d’un procès devant la justice que cela se déroulera. Ce changement est le résultat du travail de nombreux auteurs et militants locaux comme Bothaina al-Essa, Hind Francis et Layla AlAmmar. Cette dernière avait expliqué dans un thread sur Twitter en 2018, la censure que subit les écrivains locaux, mais également de grandes oeuvres littéraires comme Les Frères Karamazov (1880) du russe Fiodor Dostoïevski.
 
Avant le changement de cette loi, environ 4500 livres ont été censurés par le comité. Leur sort n’a pour l’instant pas été évoqué par le gouvernement. Le nouvel amendement concerne les livres nationaux et importés. Pour les livres importés, une liste comportant le nom des auteurs et des titres devra être fournie au ministère de l’Information à titre consultatif. Parmi les 49 parlementaires présent, 40 ont voté en faveur de cet amendement et 9 contre.





Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités