Le Goût des autres en mode concerts | Livres Hebdo

Par Michel Puche, à Le Havre, le 21.01.2017 à 13h20 (mis à jour le 21.01.2017 à 22h49) Manifestation

Le Goût des autres en mode concerts

EZ3kiel et Pascal Greggory en concert littéraire.

Deux moments forts du festival littéraire du Havre, du 19 au 22 janvier, dans l'écrin de son Magic Mirrors : Romain Renard, en ciné-concert, puis Pascal Greggory, accompagné par le groupe EZ3kiel, en concert littéraire.

Auteur de BD, scénariste, graphiste et musicien, le Belge Romain Renard, accompagné par Jean-Christophe Carrière (guitare), ouvrait vendredi 20 janvier la soirée du Magic Mirrors, épicentre du festival littéraire Le Goût des autres implanté par la Ville du Havre sur les docks Vauban.

A partir de deux de ses albums BD – la série Melvile parue au Lombard –, Romain Renard a réussi le pari de décliner sur scène l'univers sauvage et brumeux de sa ville imaginaire, Melvile. Voix chaude aux accents de Nick Cave, l'artiste chante et s'accompagne à la guitare. Une voix off enregistrée ponctue le récit pendant que défilent des images cinématographiques en noir et blanc. Déjà présenté à Angoulême et à Saint-Malo, le spectacle, qui rend si vivant l'univers de la BD, est appelé à tourner encore.

Changement radical d'ambiance pour le deuxième concert de la soirée – littéraire celui-là, tendance science-fiction –  « Blade Runner ou Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? ». Le texte de Philip K. Dick, que tous les fans de SF connaissent et que Ridley Scott a adapté au cinéma (la suite est attendue en octobre dans les salles), est lu par le comédien Pascal Greggory, encadré par deux musiciens du groupe EZ3kiel. 

Le public, venu cette fois encore plus nombreux, est debout et reste captivé une bonne heure durant par ce récit post-nucléaire qui donne l'occasion à Pascal Greggory d'exécuter avec dextérité de jolies androïdes dans une San Francisco futuriste. La partition originale des EZ3kiel, tendance électro-hardcore, donne le ton. Le phrasé et le charisme du comédien emportent l'adhésion.

En tournée

Cette nouvelle production du festival était trés attendue et n'a pas râté sa cible. Rozenn Le Bris, directrice artistique, s'est réjouie d'y voir un public nouveau et plus jeune, qui s'est ajouté aux fidèles de la manifestation. Le spectacle partira bientôt en tournée et devrait être proposé aux programmateurs à un tarif compris entre 8 000 et 10 000 euros. Et ce sont les scènes de musique actuelle, plus que les autres festivals littéraires, qui le demandent.

La 6e édition du festival Le Goût des autres se déroule du 19 au 22 janvier sur le thème des nouveaux mondes et reçoit notamment Russell Banks, Caryl Férey et Céline Minard.

 
close

S’abonner à #La Lettre