Prix littéraire

Le Goncourt des lycéens 2021 pour Clara Dupont-Monod

Clara Dupont-Monod - Photo OLIVIER ROLLER

Le Goncourt des lycéens 2021 pour Clara Dupont-Monod

Déjà lauréate du prix Femina et du prix Landerneau, Clara Dupont-Monod remporte l'un des prix les plus prescripteurs de l'année avec S'adapter (Stock).

Par Dahlia Girgis,
Créé le 25.11.2021 à 12h52,
Mis à jour le 25.11.2021 à 13h04

Le jury du Goncourt des lycéens 2021 a couronné Clara Dupont-Monod pour S'adapter (Stock), après des délibérations des jurés de différentes académies ce jeudi 25 novembre à Rennes. La remise du prix, l'un des plus prescripteurs de l'année, a lieu dans la soirée au ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, à Paris.

Paru le 25 août, son livre a également été distingué par le prix Femina et le prix Landerneau. Le roman avait été retenu à la deuxième sélection du Goncourt, mais avait échoué à être finaliste.

Clara Dupont-Monod y dépeint une famille dans les Cévennes, bouleversée par la naissance d'un enfant handicapé. Elle parle ici de son petit frère, polyhandicapé. Elle raconte son existence à travers le regard de la fratrie. Si l'aîné s'attache profondément à ce frère différent et fragile. Pour sa cadette, la relation est plus complexe. "Ce qu’elle voyait d’abord, c’était une marionnette toute pâle qui demandait les soins d’un éternel bébé." Entre dégoût, colère et tristesse, la soeur a dû mal à "s'adapter".

Diplômée en ancien français, Clara Dupont-Monod a été nommée directrice littéraire en charge de la non-fiction chez JC Lattès en 2019. Également journaliste, elle a été reporter, grand reporter, puis rédactrice en cheffe de différents magazines. Elle a notamment présenté l'émission littéraire "Clara et les chics livres" et animé une chronique littéraire dans "Si tu écoutes, j'annule tout", devenu depuis "Par Jupiter !" sur France Inter. Depuis la rentrée, elle présente chaque dimanche sur cette antenne "Livre et châtiment".

S'adapter s'est pour l'instant vendu à près de 35000 exemplaires selon GFK. C'est la deuxième fois que Stock remporte ce prix, 14 ans après Philippe Claudel pour Le rapport de Brodeck.

La lauréate succède à Djaïli Amadou Amal, récompensée par le Goncourt des lycéens 2021 pour Les impatientes (éditions Emmanuelle Collas).

Créé en 1988 à l'initiative de la Fnac et du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, avec l'accord de l'Académie Goncourt, le Prix Goncourt des lycéens réunit 2000 élèves dans toute la France. Le jury est issu d'une cinquantaine de classes de lycée.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités