L’autoédition apprivoisée | Livres Hebdo

Par Hervé Hugueny, le 12.02.2016 (mis à jour le 12.02.2016 à 08h01) Stratégie

L’autoédition apprivoisée

Le stand Bookelis au Salon du livre de Paris 2015, l’une des sociétés qui proposent leurs services de publication aux auteurs. - Photo M. COMBE/LH

Une demi-douzaine de romans initialement autoédités paraîtront dans les prochaines semaines chez des éditeurs de littérature générale ou de poche. Ces derniers, qui développent la veille sur ce secteur dominé par Amazon, en ont fait un vivier dans lequel ils se disputent les textes les plus prometteurs.

"Fin avril, deux mois après la publication de mon livre sur Amazon, Michel Lafon m’a contactée. Mosaïc, Fleuve éditions et Fayard m’ont aussi appelée. Les éditeurs mènent vraiment une veille active sur l’autoédition", s’étonne encore Amélie Antoine, qui travaille dans une collectivité locale du nord de la France. Fidèle au poste, son deuxième livre mais premier roman, s’était certes hissé assez vi

Lire la suite (14 260 caractères)

S’abonner à livres Hebdo

Débloquez l’accès illimité aux articles et aux archives.

  • Classements et tableaux de bord
  • Meilleures ventes
  • Agenda événements
  • L’annuaire éditeurs & diffuseurs
  • Et plus encore...
je m’abonne

Acheter l’article [4,50€]

Il sera archivé et listé avec vos précédents achats depuis votre compte Livres Hebdo.

  • La version pdf et imprimable
  • L’accès aux documents annexes
  • L’archive disponible à vie
j’achète l’article

Sur les mêmes thèmes (30 articles)

close

S’abonner à #La Lettre