L'Allemagne expulse un écrivain critique du régime vietnamien | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec afp, le 04.04.2019 à 17h19 (mis à jour le 04.04.2019 à 17h31) Diplomatie

L'Allemagne expulse un écrivain critique du régime vietnamien

Nguyen Quang Hong Nhan, sa fille et son épouse.

Pen International tout comme le parti Les Verts ont critiqué publiquement l'administration allemande.

L'expulsion vers Hanoï de l'écrivain et critique du régime vietnamien Nguyen Quang Hong Nhan a soulevé un vent de critiques en Allemagne. L'écrivain, âgé de 65 ans et qui a besoin d'un traitement médical depuis un accident vasculaire cérébral, a été expulsé de Nuremberg (Bavière) la semaine dernière. Il a été placé de force dans un avion avec son épouse, alors qu'ils avaient formulé une demande d'asile au Canada.

Cette expulsion par les services d'immigration de la ville a été décidée en dépit du fait que le Vietnam le considère comme un "ennemi de l'Etat". L'auteur avait d'ailleurs purgé à partir de 1979 la majeure partie d'une peine de 20 ans de prison pour "propagande contre l'Etat socialiste". L'écrivain, auteur d'une vingtaine d'ouvrages, a été entendu par la police dès son arrivée au Vietnam, avant d'être remis en liberté, a déclaré son avocat, Manfred Hoerner, au quotidien Süddeutsche Zeitung.

Nguyen Quang Hong Nhan avait finalement pu émigrer en Allemagne en 2015 grâce aux talents de pianiste de sa fille, aujourd'hui âgée de 19 ans et qui n'a échappé à l'expulsion que parce que ses papiers vietnamiens n'étaient plus en règle. 

"Echec total de la politique d'asile bavaroise"

Après cette expulsion, Ralf Nestmeyer, vice-président allemand de l'association d'écrivains Pen International, s'est dit "consterné", dans une lettre au ministre bavarois de l'Intérieur, Joachim Herrmann, et au ministère de l'Immigration. "Comment peut-on expulser un auteur dont le métier est la liberté de parole vers un pays connu pour la répression et la censure?", s'est-il insurgé.

Même tonalité du côté des Verts allemands, qui ont qualifié l'expulsion d'"absolument cruelle et inhumaine" et d'"échec total de la politique d'asile bavaroise". Les Verts ont appelé le ministère allemand des Affaires étrangères à empêcher toute expulsion ultérieure de la fille du couple.



 
close

S’abonner à #La Lettre