La Scelf poursuit ses activités | Livres Hebdo

Par Michel Puche, le 25.03.2020 à 11h25 (mis à jour le 25.03.2020 à 12h59) Télétravail

La Scelf poursuit ses activités

Nathalie Piaskowski, directrice générale de la Scelf. - Photo OLIVIER DION

Après ses Rencontres virtuelles de l'audiovisuel, le 20 mars, la Société civile des éditeurs de langue française (Scelf) prépare son prochain Shoot the book !.

La Scelf (Société civile des éditeurs de langue française) reste en activité pendant le confinement, avec ses quatre postes tous opérationnels en télétravail. « Les producteurs ont arrêté les tournages, c’est donc le bon moment pour leur soumettre des ouvrages et des projets, et prendre des contacts », ajoute Nathalie Piaskowski, directrice générale.
 

Après les Rencontres de la Scelf, qui devaient se tenir à Livre Paris et qui se sont exceptionnellement déroulées en mode virtuel vendredi 20 mars, un formulaire de satisfaction a été envoyé aux éditeurs et aux producteurs, ces derniers plutôt « très satisfaits » que les rendez-vous aient pu finalement être possible, par téléphone ou en visioconférence. Le retour d’expérience sera mis à profit pour d’éventuels nouveaux rendez-vous virtuels.

Pour la Scelf, le prochain Shoot the Book !, au festival de Cannes, pour l'instant reporté après la mi-juin, se prépare, en partenariat avec l'Institut français et le Festival. 45 éditeurs y sont déjà inscrits, dont 25 étrangers.

close

S’abonner à #La Lettre