La plateforme Leslibraires.fr fête ses 105 adhérents | Livres Hebdo

Par Clarisse Normand, le 01.07.2014 à 18h30 (mis à jour le 02.07.2014 à 10h30) - 1 commentaire Librairie

La plateforme Leslibraires.fr fête ses 105 adhérents

Aurélie Filippetti et Charles Kermarec lors de la présentation du site Leslibraires.fr. - Photo © O. DION

Lors d’une conférence mardi 1er juillet à Paris en présence de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, le libraire brestois Charles Kermarec a annoncé l’ouverture prochaine du capital du “portail de la librairie indépendante” qu’il a initié.

Une bonne centaine de professionnels, libraires et éditeurs, ont assisté mardi 1er juillet à l’hôtel de Massa, à Paris (14e) à la présentation de la plateforme Leslibraires.fr en présence de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

Fondateur il y a trois ans et président de ce “portail de la librairie indépendante” ouvert à tous, Charles Kermarec, P-DG de la librairie Dialogues, à Brest, et des éditions du même nom, a indiqué fédérer à ce jour 105 établissements, parmi lesquels Ravy à Quimper, L’Armitière à Rouen, Charlemagne à Toulon, la Librairie Lorgaise à Lorgues, Banse à Fécamp ou encore Le Genre urbain à Paris.

“Les libraires n’ont pas les moyens de faire exister seuls une marque sur internet, a-t-il précisé d’entrée de jeu. Ce n’est qu’unis, qu’ils pourront y exercer leur métier et y rendre un service de qualité.”

En mutualisant leurs forces tout en préservant leur identité grâce à des sites personnalisés, les adhérents à Leslibraires.fr peuvent vendre aux particuliers mais aussi aux professionnels des livres à télécharger, à retirer en magasin ou encore à expédier. Basé sur une remontée des stocks de chacun, le portail donne aujourd’hui accès à 486 000 titres imprimés immédiatement disponibles, auxquels s’ajoutent plus de 260 000 livres numériques français et étrangers, et plus de 2 millions de livres anciens apportés par le site Galaxidion racheté en 2009 par Charles Kermarec.

Financé par les abonnements des librairies (entre 50 et 100 euros mensuels pour celles ayant besoin d’un site) et par les commissions sur les ventes (entre 1,5% et 6%), Leslibraires.fr propose désormais aux éditeurs d’“apporter leur pierre” en achetant des espaces de communication sous forme de bannières publicitaires et de corners.

“Proche de l’équilibre financier, Leslibraires.fr ouvrira prochainement son capital aux libraires”, a aussi annoncé son fondateur, qui y a déjà investi 1,5 million d’euros.
Aidé par le Centre national du livre (CNL), le portail a reçu, le 1er juillet, le soutien d’Aurélie Filippetti, qui a salué la dimension “astucieuse” du système proposé et sa capacité à être une solution pérenne pour les libraires français.

Sur les mêmes thèmes (1 article)

Article lié (1)

Commentaire récent

“ Que voilà une bonne nouvelle et une initiative intelligente et maline. Cela montre le chemin à suivre pour contrer les "pure players" mortifères, tueurs de concurrence, et détourneurs d'impôts, t... ” le libraire Masqué il y a 5 ans à 10 h 37
close

S’abonner à #La Lettre