La nouvelle plateforme de publication YouScribe est ouverte

Juan Pirlot de Corbion ©Ari Rossner

La nouvelle plateforme de publication YouScribe est ouverte

Fondée par Juan Pirlot de Corbion, YouScribe se veut ouverte à tous les producteurs de contenus écrits et ambitionne de recueillir un millier de nouveaux documents tous les jours.

J’achète l’article 1.50 €

Par Hervé Hugueny,
avec hh,
Créé le 15.02.2011 à 00h00,
Mis à jour le 15.02.2011 à 00h00

Plateforme de “publication, partage, vente de documents et d'ebooks”, YouScribe fonctionne depuis quelques jours en version bêta et compte actuellement plus de 31 000 fichiers numériques disponibles. Elle émane de la société Publica, créée en avril dernier par Juan Pirlot de Corbion, créateur et ancien PDG de chapitre.com, repris en 2007 par DirectGroup France (Bertelsmann).

Inspiré de la plateforme américaine Scribd, YouScribe emploie actuellement neuf personnes et dispose d'un capital de départ d'un million d'euros. “Nous voulons proposer une plateforme spécialisée dans l'écrit au sens large, qui s'adresse bien sûr aux éditeurs, mais aussi aux lycéens, étudiants, écrivains, entreprises, chercheurs, journaux, magazines, etc. Il ne s'agit pas d'une librairie en ligne, mais plutôt d'un réseau social de l'écrit”, explique Juan Pirlot de Corbion, qui insiste beaucoup sur la dimension technologique et réglementaire de son projet.

Créer du trafic
Il y a pour le moment beaucoup de contenus gratuits, dont l'objectif est de créer du trafic pour diffuser le contenu payant, également disponible : YouScribe est connecté au hub de Dilicom et propose donc à la vente les livres numériques de Dilitec, Eden (Gallimard, Flammarion, La Martinière/Le Seuil), Editis, Immateriel, Publienet, Sofedis, etc. L'Harmattan, avec ses quelque 20 000 ebooks, devrait être le prochain éditeur connecté.

On trouve aussi un peu de bande dessinée (Manolosanctis), des partitions de musique, des rapports divers (notamment sur le livre et l'édition numériques), de nombreux titres libres de droits, un discours de Barack Obama, une étude sur les rave parties, etc. “Tous ceux qui publient des titres sur YouScribe doivent bien évidemment en détenir les droits”, précise le PDG de la plateforme.

Pour déposer un document, il suffit d'une adresse mail pour se créer un compte : il n'y a aucun frais fixe, chaque “publieur” étant ensuite totalement libre de fixer les conditions d'accès : gratuit ou payant, partiellement consultable, en téléchargement ou en streaming, imprimable, etc.

“Nous nous rémunérons à hauteur de 40 % sur le prix de vente indiqué, plus 15 centimes par transaction. Pour les entreprises, et notamment les éditeurs, les accords sont bien sûr différents”
, indique Juan Pirlot de Corbion. Les contrats de mandat des éditeurs prévoient actuellement 25 % de remise aux librairies numériques. La publicité devrait apporter aussi une part du chiffre d'affaires.

YouScribe se propose de faire connaître ces contenus via les moteurs de recherche, les réseaux sociaux, les blogs, les systèmes de notation, les classification en fonction du nombre de consultation, etc. Le système de lecture (reader), sous forme de widget transportable sur d'autres sites, est un outil important de cette diffusion numérique.

L'objectif est de recueillir un millier de documents par jour, soit environ 300 000 d'ici la fin de l'année.
15.02 2011

Auteur cité

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités