La nouvelle bibliothèque centrale d’Helsinki ouvre ses portes | Livres Hebdo

Par Véronique Heurtematte, le 04.12.2018 à 10h51 (mis à jour le 04.12.2018 à 13h15) Finlande

La nouvelle bibliothèque centrale d’Helsinki ouvre ses portes

Restaurant, studios d’enregistrements audiovisuels, cinéma...la bibliothèque, dénommée Oodi, se veut très moderne. crédits : - Photo ALA ARCHITECTS

Baptisée Oodi et élaborée sur un programme innovant, la bibliothèque centrale d’Helsinki sera inaugurée le 5 décembre, la veille de la fête nationale de l’indépendance de la Finlande.
 

Oodi, la toute nouvelle bibliothèque centrale d’Helsinki, ouvrira officiellement ses portes mercredi 5 décembre, la veille de la fête nationale de l’indépendance de la Finlande.

Ce nouvel équipement, qui devient la tête du réseau des 36 bibliothèques municipales d’Helsinki, repose sur un programme novateur résumé en six grandes caractéristiques : être un espace public non commercial largement ouvert, offrir un nouveau programme chaque jour, proposer des informations et des compétences pour créer une société plus fonctionnelle, accueillir des expériences créées par les habitants eux-mêmes, être une maison de la lecture, rendre la vie quotidienne plus intelligente.

Trois ambiances

Ce programme a pour écrin un vaste bâtiment de 10 000 m2 dessiné par le cabinet finlandais ALA Architects. Il se déploie sur trois niveaux, où domine le verre, l’acier des structures et le bois de la façade. Le bâtiment est presque entièrement dévolu à l’espace public, la place des bureaux étant réduite au minimum fonctionnel.

Chaque niveau propose une ambiance spécifique. Le premier est un lieu de passage, aux multiples entrées, avec un hall spacieux, des espaces événementiels, des services de bibliothèques, un café, un restaurant, ainsi qu’un cinéma.

Le deuxième niveau est dédié au travail, à l’apprentissage et permet de s’installer pour passer du temps en famille ou entre amis. On y trouve des salles pour diverses activités, telles que des studios photos, des salles de jeux, des espaces de rencontre.

Le troisième niveau, appelé "le paradis des livres" offre un espace plus traditionnel de bibliothèque où l’on peut s’installer pour lire ou bien admirer la vue sur la ville depuis la terrasse. On y trouve également la bibliothèque pour enfants.

Un projet collaboratif

Le programme de la bibliothèque a été élaboré dès l’origine sur une démarche collaborative qui visait à associer les habitants en utilisant les méthodes de design de service. Dès 2012, une première campagne participative a permis de collecter 2 300 idées émises par les habitants pour le futur équipement. Ces derniers ont également pu prendre part à un budget participatif permettant de choisir le programme pilote qui recevrait une subvention de 100 000 euros.

Le projet pilote "les amis de la bibliothèque central", conduit pendant quatre mois, proposait aux 28 participants de donner leurs contributions sur la conception de la bibliothèque en partant du point de vue de l’usager.

La bibliothèque prévoit d’accueillir 10 000 visiteurs par jour, 2,5 millions chaque année. Ses horaires d’ouverture sont à faire pâlir : de 8h à 22h du lundi au vendredi et de 10h à 20h le week-end, soit 80 heures par semaine.
close

S’abonner à #La Lettre