La maison d'Elsa Triolet et Aragon est sauvée | Livres Hebdo

Par Vincy Thomas, avec vt, avec afp, le 13.09.2013

La maison d'Elsa Triolet et Aragon est sauvée

Le ministère de la culture renonce à réduire sa subvention annuelle et l'augmentation du loyer est annulée.

La maison d'Elsa Triolet et Aragon, à Saint-Arnoult-en-Yvelines, menacée de fermeture par une diminution des aides de l'Etat et une hausse du loyer (lire notre actualité), "est sauvée" grâce notamment au ministère de la Culture, s'est réjoui jeudi son directeur.

Le ministère de la Culture a renoncé à réduire "notre subvention annuelle et l'augmentation du loyer est annulée. La maison est sauvée", a indiqué à l'AFP Bernard Vasseur, directeur de l'association qui gère l'établissement.

France-Domaine (ministère de l'Economie) "voulait imposer à notre association une hausse du loyer de 10 000 euros en 2012 et 12 000 euros en 2013. Cette augmentation est annulée et on revient au loyer payé en 2011", s'est-il félicité. Le ministère de la Culture "le prendra en charge en le compensant dans la subvention annuelle de fonctionnement qu'il nous accorde".

Cette maison d'écrivains accueille de plus en plus de visiteurs: 20 000 personnes en 2012, dont de nombreux scolaires, contre seulement 5 000 en 1998, selon M. Vasseur.

Située dans les Yvelines, la Maison Elsa-Triolet-Louis-Aragon, dans laquelle le couple a habité, a été léguée à l'Etat par le poète. Elle a été la première à obtenir en 2011 le label "Maison des illustres", créé par le ministère de la Culture.

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre