Librairie

A la librairie La Parenthèse, la "nouvelle Louise" est arrivée

Extrait du film de la Parenthèse présentant leur nouvelle libraire. - Photo DR

A la librairie La Parenthèse, la "nouvelle Louise" est arrivée

Pour présenter Camille, leur nouvelle salariée, les propriétaires de la librairie généraliste d’Annonay (Ardèche), Françoise Chapon et Pascal Estragnat, ont à nouveau réalisé un film insolite.

J’achète l’article 1.50 €

Par Cécile Charonnat,
Créé le 21.04.2015 à 14h27,
Mis à jour le 21.04.2015 à 17h57

C’est la réponse du berger à la bergère : Camille, 26 ans, a été recrutée à La Parenthèse, librairie généraliste d’Annonay (Ardèche), grâce à une vidéo faisant office de CV et de lettre de motivation, fabriquée par ses soins en une soirée. Elle répondait ainsi à l’offre d’emploi sous forme de film mise en ligne sur les réseaux sociaux le 26 mars par Françoise Chapon et Pascal Estragnat, propriétaires de la librairie, pour remplacer leur salariée, Louise, qui partira en juillet.
 
Fidèles à leur pratique désormais établie, les libraires racontent l’histoire dans une nouvelle vidéo, postée vendredi 17 avril sur leur page Facebook, et qui reprend des extraits du film initial de Camille.

Et notre nouvelle Louise s'appelle ...

Posted by Librairie La Parenthèse on vendredi 17 avril 2015
"Cela s’est vraiment passé comme nous le décrivons. Camille est arrivée dès le lendemain matin avec sa clé USB, détaille Pascal Estragnat. C’est la seule à nous avoir répondu sous cette forme et nous avons été séduits par le ton du film, son humour et son dynamisme."
 
Sans expérience en librairie, Camille a donc été préférée aux multiples candidats chevronnés qui se sont présentés. "Plutôt que l’aspect métier proprement dit, nous avons parié sur sa personnalité et sa motivation, sa volonté de travailler avec nous", explique Pascal Estragnat.
 
Pour le dirigeant, la jeunesse de la libraire en herbe, tout comme son origine locale, ont aussi pesé dans la balance. "Un déménagement n’est jamais évident et avoir quelqu’un de jeune en librairie peut favoriser l’identification pour les 18/30 ans, cette clientèle que nous peinons tant à capter."

Commentaires (1)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous
R

ROUILLON

il y a 5 ans à 17 h 28

Merveilleuse jeunesse pleine d'idées Le vieux Goéland du livre que je suis vous félicite dans votre choix ,vous avez trouvez là une personne qui en veux qui est passionnée créative quoi de mieux Je souhaite à Camille de rentrer un jour dans le livre en nous contant ses maux avec des mots Caresse de ma plume et embrun Breton d'amitié


On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités