Entretien

La librairie Delamain rénovée : "réécrire l'espace, sans dénaturer le côté historique"

La librairie Delamain à Paris - Photo DR

La librairie Delamain rénovée : "réécrire l'espace, sans dénaturer le côté historique"

La librairie Delamain, située rue Saint-Honoré à Paris, a été rénovée par l’agence de design Lonsdale. L'adjoint à la direction de la librairie, Jonathan Camus, présente le résultat des deux mois de travaux, entre esprit historique préservé et meilleure érgonomie.

J’achète l’article 1.50 €

Par Dahlia Girgis,
Créé le 17.02.2021 à 18h56,
Mis à jour le 17.02.2021 à 19h02

"Réécrire l'espace, sans dénaturer le côté historique", résume Jonathan Camus, adjoint à la direction de la librairie Delamain. Situé au 155 rue Saint-Honoré à Paris, l'établissement a été rénové par l’agence indépendante de design Lonsdale. Les travaux ont duré deux mois, de fin août à novembre dernier. Jonathan Camus présente à Livres Hebdo le nouveau design de la librairie qui appartient au groupe Madrigall. 

Comment est née la collaboration avec l’agence Lonsdale ? 
L'agence a rénové toutes les librairies du groupe Gallimard. La première, c'était celle de boulevard Raspail, il y a quelques années. Philippe Touron, directeur des librairies parisiennes de Gallimard était satisfait, tout comme les équipes. Notre librairie est la dernière à être rénovée.

En quoi consiste le nouveau design ? 
Nous avons proposé à l'agence de faire quelque chose en finesse : qui préserve l'esprit historique de la librairie et qui améliore l'érgonomité. Les caisses sont dorénavant au fond du magasin alors qu'avant elles étaient tout de suite à gauche de l'entrée. Nous avons une vue d'ensemble sur tout le magasin et sur la rue saint Honoré. Nous voyons tous les clients qui entrent et eux peuvent nous voir aussi. Le parcours client a lui aussi énormément changé. Sur la surface de vente, le nouveau parquet fait son effet. C'est un petit détail, mais cela permet de mettre en avant les livres exposés sous les tables. Ils sont maintenant mieux éclairés.

Fondamental également, le plafond et la lumière ont été changés. L'espace du magasin est beaucoup plus lumineux avec des lumières en suspension. La vitrine en façade a été rénovée pour donner plus de visibilité. Pour autant, les clients ne sont pas agressés par une lumière trop vive. Nous avions peur que la librairie fasse trop moderne avec une luminosité trop vive.

Comment garder l'esprit historique de cette librairie qui date des années 1700 ?
Les nouveaux meubles se marient parfaitement avec le mobilier de l'époque. Les clients croient qu'ils ont toujours été là. Les meubles sont maintenant plus hauts et étroits. Cela laisse davantage de place pour circuler tant pour nous que pour les clients. Nous n'avons pas perdu un mètre de linéaires.

Qu'est-ce que cela a changé au niveau de votre travail ?
Tout l'étage du personnel qui se situe au sous-sol a été repensé. L'univers de travail y est beaucoup plus agréable. Le mobilier a été changé avec des tables réfléchies pour notre travail. Avant tout était étroit, maintenant, on peut porter un carton de marchandise et faire un tour à 360 degrés sans heurter une étagère. Nous sommes plus libre de nos mouvements.

Commentaires (0)

Espace réservé aux abonnés

Livres Hebdo a besoin de votre voix. Nous apprécions vos commentaires sur le sujet, vos critiques et votre expertise. Les commentaires sont modérés pour la courtoisie.

Connectez-vous Pas encore abonné ? Abonnez-vous

On vous
RECOMMANDE

Les dernières
actualités