La lecture au 2e rang des activités culturelles au Québec | Livres Hebdo

Par Fabrice Piault, avec fp, à montréal, le 19.11.2010

La lecture au 2e rang des activités culturelles au Québec

Une librairie Renaud-Bray à Montréal ©Fabrice Piault/LH

D'après un sondage du quotidien Le Devoir publié à l'occasion du Salon du livre de Montréal, la lecture se situe après le visionnage d'un documentaire à la télévision et avant le cinéma.

Si un Québécois sur trois n'a lu aucun livre au cours des douze derniers mois, 66 % en ont lu au moins un « au complet » pendant la même période (et 54 % au moins un roman ou un essai), relève un sondage réalisé par Senergis du 14 au 17 novembre auprès de 1 000 personnes pour le quotidien Le Devoir, qui le publie le 19 novembre à l'occasion du Salon du livre de Montréal, qui se tient jusqu'au 22 dans la métropole québécoise.

La lecture s'impose au 2e rang des activités culturelles au Québec derrière le visionnage d'un documentaire à la télévision (87 %), mais devant le cinéma (61 %), le visionnage d'un match de hockey à la télévision (60 %) et le théâtre (26 %). En outre, « visiter une librairie » pointe au 3e rang des pratiques culturelles des Québécois (63 %), « aller dans une bibliothèque » au 6e (49 %) et « visiter un salon du livre » au 8e (10 %).

Parmi les lecteurs, 5 % ont lu un ou deux livres, 39 % de trois à 12 livres, et 21 % plus de 13 livres. Mais si 75 % des femmes interrogées sont des lectrices, ce n'est le cas que de 54 % des hommes.

En un an, d'après le sondage Senergis/Le Devoir, 54 % des Québécois ont acheté au moins un livre en librairie, 32 % ont emprunté en bibliothèque pour eux-mêmes ou pour quelqu'un d'autre et 37 % ont emprunté à un ami.

40 % des achats de livres des Québécois sont effectués dans les grandes chaînes Renaud-Bray, Archambault ou Chapters, 25 % chez les libraires indépendants, 21 % dans la grande distribution (Costco, Wal-Mart, etc.), 5 % chez Amazon et 4 % chez les soldeurs.

Le sondage révèle encore que 36 % des Québécois ont acheté un livre de cuisine au cours des 12 derniers mois, et que 51 % ont offert un livre en cadeau.

45 % des sondés souhaitent que l'enseignement de la littérature prenne plus de place à l'école, tandis que seuls 5 % de ceux qui avaient lu au moins un livre dans l'année pouvaient citer Michel Houellebecq comme le lauréat du prix Goncourt 2010.

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre