La fondation Martine Aublet décerne son premier prix | Livres Hebdo

Par Marie-Christine Imbault, avec mci, le 05.10.2012

La fondation Martine Aublet décerne son premier prix

Françoise Héritier

Elle couronne à l'unanimité l'anthropologue Françoise Héritier pour l'ensemble de son oeuvre et de sa carrière.

Le musée du quai Branly et la fondation Martine Aublet ont décerné le 1er octobre à l'unanimité le prix de la fondation Martine Aublet à l'anthropologue Françoise Héritier, Professeur honoraire au Colle`ge de France, saluant ainsi l'ensemble de son oeuvre et de sa carrière.

Doté de 20 000 euros, le prix Martine Aublet sera décerné chaque année, en collaboration avec le musée du quai Branly, par la Fondation Martine Aublet créée en novembre 2011 sous l'égide dela Fondation de France. Il couronne soit l'ouvrage d'un jeune chercheur ayant contribuéé de façon marquante à la connaissance des cultures et des civilisations non-occidentales, soit une personnalité scientifique reconnue, soucieuse de transmettre son savoir à un large public, dans les domaines de l'ethnologie, de l'histoire extra-européenne et de l'histoire des arts, et dont l'oeuvre est publiée en France.

Pour cette première édition du prix, une liste de personnalités scientifiques marquantes et une dizaine d'ouvrages importants publiés en française depuis deux ans avaient été sélectionnés.

Professeur honoraire au Collège de France, Françoise Héritier, qui a succédé en 1982 à son maître Claude Lévi-Strauss au Collège de France, a été la 1ère femme à occuper une chaire d'anthropologie. Ses travaux portent sur les systèmes de parenté et d'alliance, sur la violence, l'inceste, l'anthropologie symbolique du corps et les rapports des catégories de genre. Elle a publié de nombreux ouvrages sur ces sujets, notamment ces dernières années La différence des sexes (Bayard, 2010), et Le sel de la vie (Odile Jacob, 2012).

Elle a collaboré à de nombreuses reprises avec le musée du quai Branly, où elle interviendra le 30 mai prochain dans le cadre du cycle « Décalages : les Autres et nous » de l'Université populaire du quai Branly.

La fondation Martine Aublet porte le nom de Martine Aublet, directeur du mécénat et conseillère du président du musée du quai Branly Stéphane Martin, jusqu'à sa disparition en avril 2011.

Thématique

Auteur cité (1)

close

S’abonner à #La Lettre